RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE APOLLO

1963

Le budget de la NASA s' élève à 5712 millions de $.

Janvier, Radio Corporation of America réalisera deux chambres à vide au MSC de Houston pour le contrôle des vaisseaux Apollo. Un contrat est passé avec Bell Aerospace pour la réalisation de deux véhicules de recherche pour l' atterrissage sur la lune. A Houston, Philco Corporation est le principal constructeur du centre de contrôle des vols habités Mission Control Center MCC au MSC.
10 janvier, le MSC et OMSF de Houston donnent leur agrément pour la mission SA 10 non habité avant SA 11 qui sera elle habitée.

Février, le contrat final avec General Dynamic/ Convair est signé pour le développement du véhicule test Little Joe 2. Saturn C 1 devient Saturn 1 et Saturn C5 Saturn 5.
27 février, le premier contractant pour la construction des installations de test du Saturn 5 au MTFest choisi.

Mars, la NASA reconduit le contrat passé avec le centre Marshall avec Boeing pour l' étage S1C. Boeing assurera le développement, la fabrication et les tests de 10 boosters pour 418 820 967 $.

Le 11 mars Grumman est officiellement le constructeur du module lunaire LEM.


Le 13 mars, premier test de mise à feu longue durée du premier étage du lanceur Saturn SA 5.

Mission SA 4

Le lanceur arrive au Cape le 2 février 1963 et le lancement a lieu le 28 mars 1963 à 3 h 11 de l' après midi. Comme prévu, un des moteurs H1 s' éteint prématurément au bout de 100 s. Un test de séparation avec un S4 inerte a lieu.

Le 10 avril, contrat avec Link Division, General Precission pour la fourniture de simulateurs lunaires.

Mai, le moteur J2 réalise une série de test de mise à feu avec simulation d' altitude (18 000 m).
Le 3 mai, une série de tests est réalisé à El Centro Californie sur la récupération de sondes atterrissant sur terre.
Le 15 mai vol Mercury Atlas Faith 7 avec à bord l' Américain Cooper. C' est le dernier vol de la cabine Mercury.
18 mai, le Pt Kennedy retourne pour la seconde fois à Huntsville à l'Arsenal Redstone. Il atterrit vers 15h30 en hélicoptère présidentiel. Sa visite est exclusivement pour célébrer la journées des forces armées locales. Quelques photos montrent néanmoins le président discutant avec von Braun et Mc Morrow.

3 juin, la longueur du SLA, l'adaptateur monté sur l'étage S4B des Saturn et qui abritera le LEM va être allongé de 8,07 à 8,89 m. Le LEM sera fixé par ses jambes d'atterrissage dans l'adaptateur sur une structure fixe.

Le 14 juin, l' URSS lance les vaisseaux Vostok 5 et 6 qui volent en tandem en orbite.

Le 12 juillet, la fourniture du système informatique du MCC est confié à IBM.

Durant l' été la NASA confirme les doutes sur les capacités du lanceur Saturn 1 en terme de charges utiles à placer sur orbite basse.

Le 5 août, test statique de l' étage S4 du vol SA 5 à Sacramento, Californie.
Le 14 août, contrat définitif avec NAA pour le CSM Apollo, module de commande et de service pour un coût de base de 938,4 millions de $.


Le 28 août, premier tir du Little Joe à White Sands.

     


Le 30 août, le programme de sonde Lunar Orbiter destiné à photographier la surface lunaire est approuvé officiellement par la NASA.

Le 16 septembre, Grumman fait sa première revue sur la maquette de l' étage d' ascension du LEM, M1.
26 septembre, la NASA décide de se passer du lanceur Saturn 1 pour la suite du programme. Un contrat d' étude est passé avec la firme Bellcom, qui répond très rapidement d' utiliser le lanceur Saturn 1B pour mettre en orbite les CSM Apollo, les vols SA s' arrêteront au numéro 10.

Octobre, présentation du troisième groupe d' astronautes (14 hommes).
Le 8 octobre, Joseph Shea est nommé manager du programme Apollo, à Houston au MSC.
Le 18 octobre, la notion d' équipage à trois est introduite pour les vols Apollo.
Le 26 octobre, le MSC confirme l' abandon du Saturn 1 et l' utilisation du Saturn 1B pour les tests du CSM Apollo. La décision est officielle le 28, la NASA annule 4 vols habités en orbite terrestre avec Saturn 1 et 2 non habités (économies de 50 000 000 $). 6 des 10 lancements de Saturn 1 non habité sont encore prévus. Le développement du Saturn 1B va être accéléré et testé dans la configuration " Allup ", c' est à dire entier. D' autre part, le programme Saturn 1 s' arrêtera avec SA 10. Les missions Saturn 1B seront dénommées AS 200. Trois types de lanceurs seront seulement utilisés Saturn 1, 1B et 5. Aucun équipage n' avait été nommé pour ces missions SA, les groupes 1 et 2 d' astronautes ont été mis sur le programme Gemini et le troisième est juste sélectionné lors de la décision. Si les vols avaient eu lieu, ils auraient couvert la période fin 1966 à fin 1966 concurrençant les vols Gemini.
31 octobre, le centre Marshall reçoit le premier moteur F1 de production.

Mission PAD ABORT TEST 1

7 novembre, le Boiler Plate 6 est lancé de White Sands pour simuler un lancement avorté sur le pad.

1963 apmisc-s63-21053 nov.jpg (78688 octets)

12 novembre, la NASA choisit le premier contractant pour la réalisation du pad de tir 39 sur le site de Merritt Island.
16 novembre, le Pt Kennedy est au centre spatial de Cap Canaveral. C' est sa troisième visite depuis son élection (février et septembre 1962). Le président arrive par avion à 10 heure du matin, locale. Il est accueillit par Webb, Dryden, Seamans, Debus de la NASA et le général Davis, directeur du Cape. C'est J Webb qui le guide durant sa tournée de près de 2 heures. Le Pt passe devant les pad du boulevard des missiles. La visite devait initialement durer plus de 2h 30, le président devant s'arrêter au LC19 pour une présentation avec Alan Shepard et visiter le bâtiment d'assemblage, le centre de contrôle et le silo de tir des missiles Minuteman. Des contraintes de temps ont annulé cette partie de la visite.
La visite se poursuit au nouveau LC37. Devant le blockhaus l'attendent les astronautes Cooper et Grisson pour un exposé sur le programme Gemini et dans le blockhaus Mueller et von Braun pour un discours de présentation du Saturn 1. A 11h, le Pt est sous le pad où se dresse le SA 5 depuis fin août. Von Braun montre au président une maquette du Saturn 1 et le vrai lanceur. La visite se termine avec un survol en hélicoptère du LC 40-41 des Titan 3 et du LC 39 MILA en construction avec le Dr Debus. A 11h 30 le Pt assiste à un lancement d' un missile Polaris depuis le sous-marin USS Andrew Jackson au large de la Floride. 

Le président Kennedy avec le staff de la NASA G. Low et les astronautes Gordon Cooper, Gus Grissom et G. M. Preston de la NASA devant le blockhaus du LC37. Le sénateur de Floride George Smathers et le président Kennedy au LC 37 sous le lanceur SA 5 (photo White House).

De gauche à droite, le Dr. Robert C. Seamans, Jr,  le sénateur George Smathers, le président Kennedy, James E. Webb, administrateur de la NASA, Dr. Wernher Von Braun (caché), le Dr. Hugh L. Dryden, administrateur adjoint de la NASA et le général Chester V. Clifton, l'aide militaire du président.

1963 apmisc-KSC-63PC-95.jpg (135304 octets)

1963 apmisc-63-ADMIN-60.jpg (376655 octets)
Sur le LC 37B, Dr. Wernher von Braun explique le système de lancement Saturn au président Kennedy. L'administrateur adjoint Robert Seamans est au gauche. Dans le block house, le président reçoit les explications des autorités de la NASA aidées de maquette du LC39, du Saturn 5 et du VAB. Le président suit aux jumelles la trajectoire du Polaris lancés depuis le sous marin Andrew jackson.

Une semaine après la visite de Kennedy, le président est assassiné à Dallas. Le 20 novembre,le nouveau président L B Johnson baptise le Cape Canaveral Auxiliary Air Force Base et le Launch Operations Center au Nord de Cap Canaveral sur la zone de Merrit Island le JF Kennedy Space Center, en hommage au Pt assassiné. Aidé par le gouverneur de Floride Farris Bryant, le président change le nom de Cape Canaveral en Cape Kennedy. Les jours suivants, le décret est publié (Executive Order No. 11129). Il n'est pas fait mention du nouveau nom pour le Cape, mais la réunion des deux installations civiles et militaires va durant des années semer quelques confusions. Afin de clarifier cela, l'administrateur Web change le nom de LOC en JF Kennedy Space Center, NASA et la base aérien militaire devient Cape Kennedy Air Force Station. Le nom est officialisé par le département de l'intérieur l'année suivante.

Novembre, un lanceur Centaur démontre qu' un étage peut se ré allumer en vol. 6 moteurs du même type les RL 10 équipent le S4 du Saturn C1.
Un moteur J2 est mis à feu durant 8 minutes.

1er décembre, le quartier général de la NASA se réorganise, de même que l' office des vols habités.
L' administrateur adjoint des vols habités, G Muller révise les vols Apollo prévues. En conséquence, il est décidé que toutes les Saturn 1B transporteront un CSM ou un CSM/ LM. Deux vols successifs non habités seront programmés avant un vol habité, quelque soit le lanceur utilisé Saturn 1B ou 5.

Sont prévus désormais:

_ SA 10 juin 1965 ;
_ SA 201 premier trimestre 1966 ;
_ SA 203 premier vol habité fin 1966 ou SA 207 en été 1967 ;
_ SA 501 premier vol Saturn 5 au début de 1967 ;
_ SA 506 premier vol habité en été 1967 ou 507 second trimestre 1968 ;

Décembre, le premier moteur F1 est mis à feu au centre Marshall.
Décembre, le lanceur SA 8 produit par l' industrie privé, la firme Chrysler lancera le satellite Pegase.
Le 31 décembre, Samuel Philips est le nouveau directeur adjoint du programme Apollo.
 

Photos SA-4, le Pt Kennedy à cap Canaveral et pad Abort test 1 avec l' autorisation de Kipp Teague