RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

LES LANCEURS US

LES INSTALLATIONS DE LANCEMENT
DES ATLAS

SPACE LAUNCH COMPLEX 3 

Toutes les Atlas Centaur ont été lancé de Cap Canaveral Floride jusqu' en 1999. La base de Vandenberg possède deux pad pour les Atlas Agena, le SLC 3E et 4E depuis 1966, ancien PALC 1-1 et 1-2. Le premier lancement du SLC 3E a lieu le 19 août (303eme Atlas, 29 SLV3 Agena D) et le premier lancement du SLC 4E a lieu le 12 juillet (297 eme Atlas, 25 eme SLV3 Agena D). Le SLC 3W supporte les lancements des Atlas E jusqu' en 1995.

       

   

En 1992, le SLC 3E juste à coté inactif est modernisé pour lancer les Atlas 2 et 2AS. La principale modification est le déplacement du centre de contrôle de son blockhaus dans un bâtiment au Nord de la base (Building 8510).
La tour de service MST est entièrement fermé par des panneaux métallique. Mesurant plus de 60 m elle possède 19 niveaux d' accès pour l' assemblage du lanceur sur le pad. Une grue de 20 tonnes au niveau 19 permet la manutention des CU et une autre de 35 tonnes au niveau 8 permet la mise en place des boosters sur le premier étage (version Atlas 2AS). La tour ombilicale possède 16 niveau et permet les liaisons ombilicales du lanceur avec le sol.
Au moment du lancement, la MST roule sur des booglies et se positionne à 76 m au sud du lanceur. 

Le SLC 3E réalise son premier lancement le 18 décembre 1999 (18 eme Atlas-2AS  AC-141) pour mettre en orbite le satellite EOS-AM 1 (Terra). Le second a lieu le 8 septembre 2001 (23   Atlas-2AS  AC-160) avec le satellite  NOSS-3 1B  (USA 163).

Le SLC 3E

Dans un premier temps, Lockheed prévoyait de modifier le SLC 3W pour lancer les Atlas 5, mais au vue des coûts de rénovation, la firme décide d' utiliser le SLC 3E juste à coté et modifié pour les Atlas 2 en 1993. Le 22 janvier 2000, la tour de service du SLC 3W (42,5 m de haut et 400 tonnes) est détruite. Le pad avait réalisé 81 lancements  de fusées Atlas (43) et Thor (38). La société Space X avait prévu de le réutiliser pour ces lancements mais sa destruction annule l'opération. Le SLC E reste le seul pad en activité.

Le SLC 3 E et W dont la tour sera détruite en 2000

SLC3 sat.jpg (75203 octets)

SLC 3 vue par satellite (2004)

L'USAF décide d'aider Lockheed Martin pour rénover le pad SLC 3E afin de lancer les Atlas 5 en 2005-2006. Quand la restauration de l'unique pad commence en juillet 2003, l'USAF et Lockheed prévoit de lancer le satellite de reconnaissance L28 pour 2006. La rénovation du pad prendra 22 mois. 
Mais les récentes "malversations" de Boeing envers Lockheed Martin pour l'obtention des contrats du programme EELV en 1998 ont pour conséquence la redistribution de contrats destinés à Boeing chez Lockheed. Ainsi Lockheed se voit attribuer 14 contrats au lieu des 7 initiaux avec en plus trois contrats pour des satellites militaires.   
Le 2 décembre, le SLC 3E réalise son dernier lancement d'une Atlas 2AS "conventionnelle".

SLC3E MST & UT.jpg (135233 octets)

Détail du SLC 3E

Janvier 2004, les travaux de reconstruction du SLC 3 E démarrent. Lockheed Martin a en commande 5 lancements de Vandenberg à la fin de 2005. La reconstruction prévoit de modifier les tours de service et de lancement (+ 9 m) avec l'ajout de plateformes et d'élargir la tranchée d'évacuation des flammes. Les bâtiments existants seront aussi modernisés. Le premier Atlas 5 arrivera fin décembre pour commencer 5 mois de test rendant le pad opérationnel en mai 2005. Le SLC 3E ne lancera que des Atlas 5 série 400 et 500 à étage central unique, équipé de boosters. Le pad permettra de lancer les Atlas en 120 jours, contre 180 pour les Titan 4.  

           

Photos Iveys Construction

SLC3E computer.jpg (53166 octets) SLC3E flamebucket.jpg (47512 octets) SLC3E mst.jpg (47044 octets)
Les tours de service MST et ombilicale UT sont rehaussées de 9 m (80,5 et 58 m respectivement). Les plateformes mobiles de la MST sont déplacées et une nouvelle porte au niveau 1 est installée. La tour UT comprend de nouveau bras, un nouveau toit et un système amortisseur pour le vent. Contrairement au SLC 41 de Cap Canaveral, il n'y a qu'un mat anti foudre autour du pad.
Le toit de la tour MST est élargie pour accueillir une nouvelle grue de 60 tonnes.
La tranchée d'évacuation des gaz est élargie de 6 pour permettre l'installation du système de déluge par eau.   
SLC3E opsflow.jpg (59559 octets) SLC3E utlaunchmoun.jpg (64368 octets) SLC3E wcavperformance.jpg (40053 octets)

Le 27 juillet, le 4eme et dernier élément de la plateforme de lancement du SLC 3E (fixed launch platform FLP) arrive à Vandenberg AFB. D'une masse de 250 tonnes, la FLP a été acheminé par route en 4 parties depuis Oak Hill, Floride (6300 km). Sur place, les éléments seront assemblés puis mis en place sous la tranchée d'évacuation des flammes. La FLP supportera le lanceur Atlas 5 pendant les opérations de montage, de rollout, de remplissage en ergols jusqu'au lancement. Le coût du complexe est estimé à 500 millions $.

2005, Lockheed martin s'apprête à lancer la première Atlas 5 du SLC 3E. L'étage CBC AV006 est érigé sur la table de lancement le 15 mars, suivit de l'inter-étage et du Centaur le 17. Des mois de vérification, de simulation seront nécessaire avant le lancement prévu au printemps 2006 avec un satellite de reconnaissance NRO.

Le lancement de l'AV 006 est repoussé à novembre 2006, puis janvier et avril 2007. 

2008, ULA United Launch Alliance va lancer un satellite NRO  National Reconnaissance Office L-28 avec une Atlas 5 (AV 006) depuis le SLC 3E. Ce sera le 25eme NRO lancés depuis décembre 1996. Ce lancement sera le premier de l'année pour ULA. Prévu le 19 février, il est repoussé au 29.