RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE ARIANE

1988

Le 15 janvier, Hambourg Allemagne, baptême du M/V "ariana" le nouveau navire de transport des fusées Ariane 4 en Guyane. 112 m de long, construit par les chantiers navals Sietas de Hambourg, il sera exploité par le GIE Union maritime franco Allemande UMFA. il fera sa première traversé en mars et ralliera Kourou en 12 jours. Il chargera à Brême (Allemagne) et au Havre (France) les divers éléments du lanceur en containeurs étanches, les étages étant disposés en soute tandis que le carburant (UDMH et LH2) sera sur le pont. La navire Atlas utilisé précédemment servira en secours.   

Janvier, Arianespace décide d' utiliser le moteur 1924R qui est actuellement en essai de recette pour le vol V21 pour le vol V21 comme prévu à l' origine. Ce moteur sera simplement qualifié moyennant une dérogation sur les tolérances en température du roulement de la turbopompe LH2. Cette dérogation consistera à qualifié le moteur pour une température entre 65 et 67°K en fonctionnement normal pour le vol V21.

L' essai de longue durée avec le moteur 1925 est prévu d' ici quelques semaines avec 900 secondes de mise à feu afin de voir jusqu' où peut monter la température. Cet essai sera précédé de deux mise à feu de courte durée 60 secondes en plus des 5 de recette.    

Février, Arianespace annonce le vol V21 pour le 11 mars, suite à l' essai de recette du moteur 1924R dérogé. L' étage H10 est expédié par avion à Cayenne le 2 et monté sur le lanceur.
Le boîtier électronique du satellite Télécom 1C modifié suite aux ennuis du Télécom 1B en janvier dernier est envoyé au CSG le 13.
Le 24, à Vernon a lieu l' essai longue durée du moteur 1925. d' une durée de 1000 seconde, il a permis de faire monter la température du roulement à 100°K sans aucun incident.

3 mars, fin des essais de longue durée du moteur 1925 avec près de 2800 secondes cumulées, soit un total de 3130 secondes en 6 essais sans démontage et ave une température de roulement 4,5 fois supérieure à la norme. 

V21 AR3

Le 11 mars, Ariane 3 V21 décolle de l' ELA 1 à 20 h 28 locale porteuse des satellites Spacenet 3R et Télécom 1C. Spacenet est le 5 eme de la série lancé par Ariane et Télécom 1C remplacera le 1B tombé en panne le 15 janvier dernier. Le vol V23 est prévu pour le 11 mai pour lancer Intelsat 5 F13 avec une Ariane 2 et V22 en juin pour lancer trois satellites avec la première Ariane 4 depuis l'ELA 2. Les satellites d' Ariane 401 sont déjà à Kourou tandis qu' Intelsat le sera le 29 mars.

8 avril, l'étage H10 du V22 est sur la base d'Evreux pour s'envoler vers la Guyane. Le lancement est prévu pour le 10 mai. Une information vient perturber les opérations à Evreux. Il a été découvert morceau d’adhésif dans un débimètre du banc PF41 de Vernon. Les autres moteurs destinés aux vol 23, 24 et 25 ont été examinés sans trace de contamination. Le moteur que l’on embarque est il apte au vol, n’a-t-il pas été pollué pendant les opérations de réception faites en février sur le banc ? Doit-on surseoir à expédition et ramener le moteur en hall d’assemblage ?
Après de rapides interrogations, il est décidé d’envoyer le moteur en Guyane. S’en suivent les vérifications qui s’imposent. Les équipes de la SEP définissement et valident les investigations à Vernon qui seront ensuite effectuées au fur et à mesure par les équipes présentes à Kourou. Du 14 avril au 26 avril, WE et nuits compris se succèdent : réunions, péritels avec Kourou, avec le client, répétition de scénarios, achat de nouveaux équipements (endoscope du type médical), formation des opérateurs, équipes supplémentaires à Kourou, simulations, démontages, tests….
Le client satellite Intesat, CNES et AE suivent de très près les décuisions de la SEP.
Le moteur est proposé apte au vol au CTA (Comité Technique Ariane).
V 23 sera lancé vers le 17 mai et V22 vers le 8 juin, les vols étant inversés.

V23 AR2

Le 17 mai, Ariane 2 V23 décolle de l' ELA 1 à 20 h 58 mn (locale) emportant dans sa coiffe le satellite Intelsat 5 F13, le dernier de la série. Le vol a été retardé de 15 minutes à cause d'un "rouge" météo. Le décollage a lieu 1 minute avant la fin de la première fenêtre de tir (2 créneaux restaient de 15 et 19 mn).

V22, première Ariane 4, 44LP

La campagne de lancement V22 a commencé le 17 novembre 1987 avec l' arrivée du satellite Météosat au centre spatial. Le 24 il était en préparation dans le bâtiment S1A. Ce lancement sera le premier de la nouvelle version Ariane, la Ariane 4 en configuration 44LP, c' est à dire avec deux propulseurs à poudre PAP et liquide PAL. Le premier, second étage et les deux PAL arrivent le 29.
Le 5 décembre, les PAL sont préparé tandis que le premier étage est mis sur la table de lancement Ariane 4.1 le 9. Cette table semblable à celle d' Ariane 3 est plus courte de 7 m afin que les connections au niveau du troisième étage soient toujours à la même hauteur par rapport au mat ombilical. Deux tables seront construites pour les Ariane 4, le projet de transformer la table Ariane 3 en Ariane 4 après la fin des vols a été abandonné. La SPELDA est prête le 10 décembre, les PAP suivant le lendemain. 
La mise en place des PAL sur le premier étage a lieu les 11 et 15 décembre, celle des PAP se fera sur le pad même. Le satellite Panansat arrive à Kourou le 13, tandis que Météosat est mis en stockage après ses essais fonctionels. Le 16, la coiffe est prête, le lendemain marquant la fin de la campagne pour les vacances de Noel.

Début janvier 1988, le satellite Panamsat est préparé dans le bâtiment S1. La campagne lanceur reprend le 28 mars avec l'arrivée de Amsat au CSG le 24 et la mise en place du second étage.

1988 V22 L140.jpg (1522828 octets)       

Le 1er avril c' est au tour du troisième étage H10 alors qu' arrive le troisième satellite du vol Amsat 3C.
Le 22, le satellite Panamsat est transféré dans le bâtiment S3B, tandis que débute la préparation de Amsat dans le S1B. Météosat suit le 29.

1988 V22 dock 02.JPG (219473 octets)


Le 29 avril, Ariane 44LP est transféré vers la zone de lancement. 

       

1988 V22 transfert.jpg (1675823 octets) 1988 V22 transfert 01.jpg (119973 octets)
1988 V22 transfert 02.JPG (187995 octets) 1988 V22 transfert 05.JPG (214762 octets)

Les propulseurs PAP sont mis en place sur le premier étage les 2 et 3 mai. 
Le 9, l' assemblage du lanceur est terminé, la campagne s' arrête le 11 pour le vol V23 le 17 mai.

1988 V23 et V22 pad.JPG (224185 octets)   

Mai, pour la première fois deux lanceurs Ariane sont en même temps sur le site de Kourou. V23 sur l' ELA 1 et V22 sur l' ELA 2. C'est "la photo du siécle" ! Le portique d'Ariane 4 avait été reculé pour avoir les 2 lanceurs ensembles lors de la RCL V23 (obligatoire après le vol 18), première semaine de mai. A noter, pas de coiffe sur les lanceurs.

La phase combinée lanceur satellites démarre le 24 mai, à J-10. 
Le 26, les trois satellites sont enfermés dans la SPELDA. 
Le 27, répétition de la chronologie.
Le 28, revue des essais électrique
Le 30 mai, préparation des satellites au transfert vers le pad.
Le 31 mai, transfert des charges utiles vers la zone de lancement.

   

Le 1er juin, mis en place des charges utiles sur le lanceur.      
Les 3 et 7 juin, contrôle des satellites maintenant sur le lanceur.
Le 8 juin, préparation de l' ELA 2 et du lanceur.
Le 9 juin, répétition de la chronologie de lancement. 
Le 11 juin, la revue d' aptitude fixe le lancement au 15.
Ariane 44 LP V22 décolle le 15 juin de l' ELA 2 à 8 h 19 mn locale, un tir de jour étant nécessaire pour suivre le lanceur pendant l' ascension et la séparation des PAP, PAL.

Les trois satellites sont correctement placés en orbite GTO à 221- 36359 km, inclinée à 10°. Comme pour V10 en 1984, une caméra embarquée permet de filmer la séparation des propulseur PAL.

Météosat 2 de l' ESA, 694 kg remplacera Météosat F 2 en fin de vie.
Amsat 3C, 150 kg, destiné aux radioamateurs est le 13eme de la série des Oscar.
Panamsat 1 est un satellite de télécommunication US équipé de 24 répéteurs en bande C et Ku.

       

Le programme APEX (Ariane Passenger Experiments) pour Ariane 4 a été approuvé en 1982. Comme pour Ariane 1, l'ESA offre la possibilité d'emporter des satellites représentatifs de la future clientèle au lieu d'embarquer du simple lest. Pour ce vol en configuration 44LP, qui représente le mieux les différents éléments nouveaux à qualifier en vol, la coiffe longue renferme le SPELDA court représentant une masse de 3200 kg. Fin mai 1982, l'ESA a 7 candidiats APEX pour Ariane 4; Amsat, Arsène (CNES), Météosat P2, Sigma (Cnes), Sirio 3 (Italie), une voile solaire (US) et un ECS du CNES. Lescharges Sigma et Sirio 3 sont retirées par leurs promoteurs fin 1982. Novembre, l'ESA se prononce pour Amsat, Arsène, Météosat et la plateforme ECS devenue projet ATHOS. Septembre 1983, la voile solaire est écartée. La mission du satellite Amsat change, il sera destiné aux radio amateurs. Novembre 1983, 4 clients sont envisagés Arsène, ATHOS, Amsat dans le composite inférieur, Météosat en haut. Par la suite, Arsène remonte au dessus d'Amast dans l'adaptateur Météosat. En mars 1984, le projet ATHOS est abandonné par la France, c'est PAS 1 qui le remplace en juillet 1985. Finalement, le vol 401 a comme charge utile, PAS 1 dans le composite inférieur du SPELDA, Amsat et Météosat sous coiffe.

1988 V22 pad.JPG (65536 octets)

    1988 V22 launch3.jpg (634405 octets)

1988 V22 launch 03.jpg (187553 octets)   

1988 V22 launch 04.jpg (191864 octets)    1988 V22 launch 05.jpg (177668 octets)

       

Capacité de lancements des Ariane, configuration partie haute AR4 et trajectoire du lanceur.

V-22 (A-401) Date TU : 15 juin 1988 Succès
Heure TU : 11 h 19 min 01 s
 Configuration lanceur
Version : AR-44LP
Troisième étage : H-10
 Configuration partie haute
Coiffe longue
SPELDA 10 (409,7 kg)
ACU spécif. AMSAT (772,9 kg)
ACU 937 (47,4 kg)
Ballast (221,5 kg)
 Performance requise
3.506,7 kg
 Injection sur orbite GTO
Inclinaison : 10 °
Apogée : 35.786 km
Périgée : 220 km
Argument du périgée : 178 °
 Pas de tir
CSG, Kourou : ELA-2

 Charges utiles
Nom Client Constructeur Mission Masse (kg) Orbite
Meteosat-3 (P2) ESA Aérospatiale Météo. &
synchro. temps
696,2 GEO
AMSAT-P3C AMSAT Internat. AMSAT Deutschland Radio amateur 138,9 Ellipt.
PAS-1 PanAmSat RCA Télécom. 1.220,1 GEO

 Campagne de lancement
CM : M. GUERIN
DDO : M. LE GALL
COEL : M. AGASSE
 Chronologie de lancement
Heure TU prévue : 11 h 13 min 00 s
"Rouge lanceur"
Remarques: Premier lancement d'une Ariane-4 : vol de démonstration
Orbite effective pour AMSAT : 57 ° / 1.500 km / 36.000 km

   

Séquence de séparation des PAP, vue d'un des propulseur et depuis le sol caméra IR

Récupération des 2 PAP du vol 401, à quelques centaines de mètres de l'ELA 2.

Le prochain lancement Ariane est V24 le 21 juillet avec une Ariane 3 de l' ELA 1 avec les satellites ECS 5 et Insat 1C. V 25, le 8 septembre lancera SBS 5 et Gstar 3, V 26 le 7 octobre lancera TDF 1, V 27 le 4 novembre lancera Astra 1 et Météosat et V28 le 6 décembre lancera Intelsat 5 F15.

 

V24 AR3

Ariane 3 V24 est lancé le 17 juillet comme prévu à 20 h 12 locale malgré un temps épouvantable sur le centre spatial. Les satellites ECS 5 et Insat 1C étant correctement mis sur orbite GTO.

Le prochain tir V25 aura lieu après la pause de l' été. 

V25 AR3

Ariane 3 V25 est lancé le 8 septembre à 20 h locale de l' ELA 2. Les satellites Gstar (1270 kg) et SBS (1246 kg) sont correctement mis en orbite GTO, mais Gstar ne peut circulariser son orbite à cause de la panne de son moteur d' apogée. Les analyses post vol montrent un incident sur le Système de Contrôle en Roulis (SCR) qui a provoqué un couple en roulis très important pendant le vol du second étage L33 qui heureusement n'a pas perturbé le fonctionnement de la centrale inertielle à cardans et provoquer une perte de repère de navigation. Une anomalie qui aurait pu perturber la séparation du L33 et l'allumage H10.

V26 AR2

Ariane 2 V26 est lancé le 27 octobre à 23 h 17 locale de l' ELA 1 avec à son bord le satellite Français de TV directe  TDF 1 (2130 kg). Equipé de 5 canaux TV, il assurera depuis son poste à 36000 km calé par 19° O, la retransmission de programmes TV recevable au sol avec une parabole de 40 cm de diamètre.

   

V27 AR44LP

La campagne du lanceur Ariane 44LP V27 démarre le 24 octobre par l' érection du premier étage sur la table de lancement Ariane. Le 21 novembre, le lanceur est transféré sur le pad et le 2 décembre, la charge utile est installée sur le lanceur.

1988 V27 pad.jpg (52240 octets)    1988 V27 pad 02.jpg (484499 octets)


Le 10 décembre, Ariane 4 V27 décolle à 21 h 33 locale, après un report d' une journée du à la météo et une panne de télémesure. Les deux satellites sont correctement mis en orbite GTO.
Astra 1A est un satellite de Tv directe Luxembourgeois de 1766 kg et Skynet 4B un satellite militaire Anglais de 1426 kg.     

V-27 Date TU : 11 décembre 1988 Succès
Heure TU : 00 h 33 min 38 s
 Configuration lanceur
Version : AR-44LP
Troisième étage : H-10
 Configuration partie haute
Coiffe longue
ACU 937 (49,4 kg)
SPELDA 10 (417 kg)
ACU 1194A (46,8 kg)
 Performance requise
3.710,0 kg
 Injection sur orbite GTO
Inclinaison : 7 °
Apogée : 35.786 km
Périgée : 200 km
Argument du périgée : 178 °
 Pas de tir
CSG, Kourou : ELA-2

 Charges utiles
Nom Client Constructeur Mission Masse (kg) Orbite
Skynet-4B Minist. Défense GB BAe Télécom. militaire 1.429,1 GEO
Astra-1A SES RCA Télédif. directe 1.767,7 GEO

 Campagne de lancement
CM : M. GUERIN
DDO : M. REDON
COEL : M. JOUGLET
 Chronologie de lancement
Première tentative le 10/12/88
  à 00 h 01 min 00 s TU :
  "Rouge station aval & météo",
  puis "Rouge lanceur".
Deuxième tentative le 10/12/88,
  heure TU prévue : 23 h 56 min 00 s :
  "Rouge lanceur"

 

Date

Vol

Lanceur

Satellites

Commentaires

11/03/88

V 21

AR 3
L21

SPACENET III & TELECOM 1C

 1er AR3 lancée de l'ELA1

17/05/88

V 23

AR 2
L22

INTELSAT VA F 13

 

15/06/88

V 22

AR 44 LP
L401

PAS 1 & METEOSAT P2 & Amsat III

Première Ariane 4, première utilisation du système SPELDA

21/07/88

V 24

AR 3
L23

INSAT 1 C & ECS 5

 2e AR3 lancée de l'ELA1

08/09/88

V 25

AR 3
L24

GSTAR III & SBS 5

 

27/10/88

V 26

AR 2
L25

TDF 1

 

27/12/88

V 27

AR 44 LP
L402

SKYNET 4 B & ASTRA 1A