RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE ARIANE

1989

V28 AR2

Ariane 2 V28 est lancé le 26 janvier à 22 h 21 locale depuis l' ELA 1 avec un léger retard d' une heure du au blocage d' un clapet sur l' alimentation du troisième étage. Le satellite Intelsat 5 F15 est mis en orbite GTO à 262,6- 35959 km, inclinée à 7,99°. Le F15 remplacera le F12 à 60° E. La société Intelsat a lancé 5 satellites avec Ariane dont 4 avec succès. Trois Intelsat 6 seront lancés par Ariane dans les prochaines années.
Le prochain lancement V29 placera le satellite météo MOP 1 de l' ESA en orbite le 28 février.    

15 février, Arianespace commande 50 Ariane 4 pour environ 18 milliards de francs.

V29 AR4

Initialement prévu pour le 28 février, le lancement est reporté au 2 mars suite à la grève du personnel de chez Thompson CSF au Centre Spatial Guyanais. La dé&connexion de 2 cordon ombilicaux reporte le décollage au 6 mars; le vent et un mauvais réglage, l'ombilical de pressurisation de la coiffe se décroche et tombe sur le câble de pendule du connecteur de purge 02 qui se déconnecte à son tour. Impossible de le connecter à la main, les ingénieurs utilisent le connecteur de V31. Ce dernier rejoint le CSg depuis les Mureaux paris en urgence.
 

Ariane 44LP V 29 est lancé le 9 mars à 20 h 29 locale depuis l' ELA 2.
Deux satellites sont placés en orbite GTO MOP 1, le successeur des Météosat 1, 2 et 3 qui sera calé par 0° au coté de Météeosat 3. Météosat sera prochainement replacé au dessus des Amériques pour remplacer le satellite US GEOS.
JCsat est le premier satellite de télécommunication japonais équipé de 32 répéteurs en bande Ku.  La jupe inter-étage entre les 2ème et 3ème étage a été remplacée par une structure en carbone permettant un gain de masse de 58,5 kg, ce qui autorise l’emport de 14 kg de charge utile en plus.

1989 V29 pad.jpg (657179 octets)

1989 V29 pad 01.jpg (81920 octets) 1989 V29 pad 02.jpg (65536 octets)
1989 V29 launch1.jpg (81920 octets)

            

ARIANE 44LP V-29 Date TU : 6 mars 1989 Succès
Heure TU : 23 h 29 min 00 s
 Configuration lanceur
Version : AR-44LP
Troisième étage : H-10
 Configuration partie haute
Coiffe longue
ACU 1666A (49,0 kg)
SPELDA 10 (412 kg)
ACU 937C (52,6 kg)
 Performance requise
3.475,1 kg
 Injection sur orbite GTO
Inclinaison : 7 °
Apogée : 35.786 km
Périgée : 200 km
Argument du périgée : 178 °
 Pas de tir
CSG, Kourou : ELA-2

 Charges utiles

Nom Client Constructeur Mission Masse (kg) Orbite
JC-Sat-1 Japan Comm. Sat. Cny. Hughes Télécom. 2.280,0 GEO
Meteosat-4 (MOP-1) ESA Aérospatiale Météo. 681,5 GEO
 Campagne de lancement
CM : M. BERNA
DDO : M. DASSAUD
COEL : M. HACHET
 Chronologie de lancement
Première tentative annulée par une grève,
  le 28/02/89 à 23 h 31 min 00 s TU
Deuxième tentative le 04/03/89,
  heure TU prévue : 23 h 29 min 00 s
  "Rouge lanceur"
Troisième tentative nominale.
 Remarques

Arianespace prévoit pour finir l'année 7 tirs d'Ariane 2-3 et 4, V30 en mars pour lancer TELE X, V31 en avril pour DFS 1 et SuperBird 1, V32 en juin pour Olympus 1, V33 en juillet pour TV Sat 2 et Hipparcos, V34 en septembre pour Intelsat 6 F1, V35 en octobre pour Spot 2 et V36 en décembre pour SuperBird 2 et BS 2X.

V30 AR2

Le dernier lancement d' une Ariane 2 a lieu le 1 avril à 23 h 28 locale depuis l' ELA 1 emportant le satellite suédois TeleX 2130 kg vers l' orbite GTO.
Une page est tourné, 6 Ariane 2 ont été lancés dont 5 depuis l' ELA 1 et une seule depuis l' ELA 2 avec un seul échec. Arianespace lancera en juillet la dernière Ariane 3 depuis l' ELA 1 qui réalisera aussi son dernier lancement. Les prochains lancement seront réalisés par des Ariane 4 qui avec son jeu de coiffe et des propulseurs solides ou liquide offrira pas moins de 36 configurations.
Arianespace a commandé en début d' année le lot P9 avec 50 Ariane 4 pour un montant de 18 milliards F à partager entre 50 contractants européens. Ce lot fait suite aux 49 fusées déjà commandées en 8 lots depuis 1979 (11 AR 1, 6 AR 2, 11 AR 3 et 21 AR 4).

V31, première AR44L

           

       

Initialement prévu le 28 avril, le premier tir de la version la plus puissante du lanceur Ariane 4, la 44L a lieu le 5 juin à 19 h 37 locale depuis l' ELA 2. Ariane 44L est la plus puissante de la série avec une masse de 482 tonnes et 550 tonnes de poussée. Pour ce tir, la puissance a été poussée au maximum (+5%) ce qui a permis de lancer 4418 kg au lieu des 4200 kg prévus. En décembre 1988, lors du deuxième vol Ariane 4 (V27), une mesure sur le 3ème étage à montré un niveau de vibration plus forte que prévu pendant les 20 premières secondes après le décollage, un phénomène lié à l’impact des jets des Viking des PAL sur la table de lancement. Avec 4 PAL, la version 44L laisse prévoir un niveau plus élevé encore. Le 3ème étage et la case à équipement, mais aussi le 2e étage sont concernés. Au total, la situation d’une vingtaine de matériels SEP est réexaminées : certains subissent de nouveaux essais de vibration, des calculs de tenue mécanique et d’étanchéité sont repris. Ces activités, les interventions sur lanceur (notamment remplacement des support des Soupapes 34 et 37 du 3e étage) et tables de lancement à Kourou ont entraîné un report de quelques semaine la date du tir prévu initialement le 28 avril. Une première tentative est prévu pour le 26 mai, mais dans la soirée, la pression dans le réservoir hydrogène du 3ème étage refuse de descendre suffisamment. La température de l’hydrogène liquide ne pourra baisser assez, le moteur n’aura donc pas les performances souhaitées. Le lancement est reporté, le 3e étage vidangé. Le lendemain, la membrane qui sépare le compartiment satellite du fond avant du réservoir apparaît détériorée. Et le 1er juin, la tuyauterie qui alimente en hélium le fond avant est trouvée cassée. L’absence de balayage avait dont entraîné le retournement et la fissuration de la membrane. Le connecteur de purge oxygène profite de l’attente pour se déconnecter tout seul. Celui-ci est remplacé. Nouvelle membrane, nouvelles tuyauteries en place, V31 est à nouveau prêt au départ dans la nuit du 5 au 6 juin. Le décompte se déroule sans accros avec juste un arrêt prévu de 2 minutes dans la chronologie afin d’optimiser le plein des réservoirs

 Les deux satellites sont placés sur orbite GTO de 185,4/ 35981 km, inclinée à 7°.
Superbird est un satellite Japonais de 2489 kg et DFS Kopernicus est allemand (1416 kg).

V32 AR3

La campagne de lancement démarre le 10 avril avec l' arrivée du satellite Olympus à Kourou.
Après un report le 1er juillet à H0-4 s du à un problème sur les plaques de l' ombilical du troisième étage, la dernière Ariane 3 décolle de l' ELA 1 le 11 juillet à 21 h 14 locale plaçant sur orbite le satellite expérimental Olympus.

         

1989 V32 Olympus.JPG (65536 octets)

 Désormais Arianespace ne lancera plus d'Ariane 2 et 3. La société qui commercialise le lanceur se concentre sur son cheval de bataille, Ariane 4. Celle ci seront lancées depuis l' ELA 2 en attendant la construction de l' ELA 3 qui assurera dès 1995 le doublement de capacité de l' ELA 2.

V33 AR4

Ariane 44LP est lancé le 8 août à 20 h 25 locale avec dans sa coiffe le satellite de Tv directe TVsat 2 et le satellite d' astrométrie de l' ESA Hipparcos.
TVsat 2 gagne son orbite GO et parvient à déplier ses panneaux solaire à la grande joie des contrôleurs au sol.
Hipparcos malheureusement ne parvient pas à gagner son orbite Go à cause de son moteur d' apogée.

Septembre, Arianespace est en visite au japon. La société a déjà lancé en début d'année 2 satellites JCSat 1 et SuperBird 1B et va lancer le 15 décembre SuperBird 1A et BS 2X.

Fin septembre, Arianespace confirme le report du lancement de V34 avec Intelsat 6 F2 d'un mois, prévu le 5 octobre, le temps de changer un lot de relais de fabrication US dans la case à équipement d'Ariane 4.  200 relais sont à changer sur le lanceur actuellement sur l'ELA2. Arianespace table sur un tir début novembre, ce qui décale les autres lancements jusqu'à mi 1990, V35 avec Spot est repoussé à début décembre. Arianespace ne fera que 8 vols cette année, le dernier prévu, V36 avec 2 satellites Japonais est repoussé à février 1990.

V34 AR4

Avec finalement 22 jours de retard, Ariane 4 V34 est lancé le 27 octobre à 20 h 05 locale avec à son bord le satellite Intelsat 6 F1, 4200 kg. Il est correctement mis en orbite GTO. La série des Intelsat 6 est équipé de 48 répéteurs (38 en bande C et 10 en Ku) dont la durée de vie est estimée à 13 ans.   

   

1989 V34 pad 01.JPG (360448 octets)   

1989 V34 pad 02.JPG (344064 octets)    1989 V34 Intelsat6.JPG (65536 octets)

Ariane V34 et Intelsat 6 F2

Octobre, V35 sera le dernier tir de cette année pour Ariane. Il est prévu le 13 décembre, mais pas avec sa charge utile prévu initialement, le satellite Spot. V35A partira avec les 2 satellites de télécom pour le Japon, SuperBird 1B et BS 2X. V36A, fixé au 16 janvier partira donc avec Spot 2. Les 2 missions sont permutées afin de ne pas retarder les satellites Japonais, qu'Arianespace a promis de lancer avant la fin de l'année.
Pour 1990, Ariane lancera Spot 2 sur V36A, TDF2-DFS 2 sur V37, Eutelsat 2A et MOP 2 sur V38, Skynet 4C et Gstar 4 sur V39 et Galaxy 6 et SBS 6 sur V40.
Au CSG, les équipes commencent la préparation du lanceur L408 en version 44L.

Mi novembre, le vol V35A prévu le 13 décembre est repoussé à une date indéterminée suite à l'indisponibilité du satellite Superbird 1B qu' elle doit lancer avec BS 2X. Le constructeur US Ford a décidé de modifier les TOP (tubes à ondes progressives) de SuperBird 1B. Le vol V35A avec Spot 2 est donc repoussé à fin janvier. Au CSG, alors qu'il était initialement prévu de changer les premiers étages L220 des 2 lanceurs Ariane 4, Arienspace décide début novembre de modifier le lanceur Ariane 44L en 40. Le lanceur L408 en préparation dans le dock de l'ELA2 est donc débarrassé de ses PAL pour devenir une Ariane 40 qui lancera Spot (mission V35A). Le lanceur garde son premier étage P408, le L33 (D408) mais prend le H10 du lanceur 407 et sa coiffe.

Décembre, le lancement V35A est maintenant prévu pour le 10 janvier 1990 avec Spot 2 et 6 petits satellites de radio amateurs. Le vol suivant V36 est prévu le 10 février avec BS 2X et Superbird 1B ou DFS 2.  Arianespace revient donc à son calendrier initial, lancer Spot 2 puis les 2 satellites Nipon après avoir intervertit l'ordre des missions pour tenter de lancer les satellites japonais avant la fin de 1989. L'ironie du sort aura voulu que Spot 2, prêt pour un lancement en décembre n'a pas pu profiter de cet opportunité offerte par l'indisponibilité du satellite de Ford. Arianespace a perdu 2 créneaux de lancement en cette fin d'année, ne réalisant que 7 vols au lieu des 9 prévus.

9 décembre, à la demande des organismes de l’Espace Européen (ESA, CNES, ARIANESPACE), Didier Marouani et le groupe Space donne un grand concert pour le 10e anniversaire de la fusée « Ariane » réunissant plus de 40 000 personnes à Cayenne.
Il réalise aussi un clip vidéo devant la première Ariane 40 (V35).

 

Date

Vol

Lanceur

Satellites

Commentaires

26/01/89

V 28

AR 2
L26

INTELSAT VA F15

 

06/03/89

V 29

AR 44LP
L403

JCSAT 1 & MOP 1

 

01/04/89

V 30

AR 2
L27

TELE -X

Dernier vol Ariane 2

05/06/89

V 31

AR 44L
L404

SUPERBIRD A & DFS 1

 Première Ariane 44L

11/07/89

V 32

AR 3
L28

OLYMPUS

Dernière utilisation ELA-1 et dernière Ariane 3

08/08/89

V 33

AR 44 LP
L405

TV SAT 2 & HIPPARCOS

 

27/10/89

V 34

AR 44 L
L406

INTELSAT VI F2