RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE ARIANE

PRODUCTION ARIANE 1

L'expérience technique sur laquelle s'appuie la définition du lanceur Ariane et l'homogénéité technique recherchée ont conduit à retenir le CNES en tant que maître d'oeuvre du programme.
Pour la phase de développement, le CNES a passé cinq contrats directs (niveau 1) auprès des industriels français
- un contrat "d'architecte industriel" à la SNIAS-DSBS. Au titre de ce contrat, la SNIAS est responsable des études "système", des essais "système", de la gestion de la configuration du système et des différentes opérations d'intégration du lanceur jusqu'à la présentation en recette au CNES du lanceur complet aux Mureaux.
- un contrat "d'étagiste" à la SNIAS Centre Technique des Mureaux. Au titre de ce contrat, la SNIAS réalise les structures des deux premiers étages, la coiffe et les inter-étages et assure l'intégration des trois étages et les présente en recette au CNES.
- un contrat pour le développement des ensembles propulsif s des trois étages à la SEP. En ce qui concerne le premier étage, la SEP est en outre chargée du développement et de la fourniture de la baie de propulsion.
- un contrat pour le développement des structures cryogéniques du 3ème étage à l'AIR LIQUIDE.
- un contrat pour la fourniture de la case à équipements à la MATRA.

En outre, un contrat pour la fourniture du banc de contrôle du lanceur a été passé à la firme beige ETCA. En vue d'assurer le retour des travaux dans l'industrie européenne, à 80% de la contribution de chaque Etat participant, des appels d'offres ont été faits par chacun des contractants de niveau

L' ESA négocie et conclut les contrats les utilisateurs d' Ariane pour les vols de développement. Les contrats fabrication pour la fabrication des lanceurs sont passés par le CNES qui effectue pour l'Agence les opérations de lancement.
L'organisation industrielle a été adaptée au caractère spécifique de la phase de production, Elle se présente comme suit sous la responsabilité du CNES

_ La SNIAS (Aerospatiale) réalise les analyses de mission, gère les aspects systèmes et les premiers et troisièmes étages.
_ La SEP Société européenne de Propulsion réalise la baie de propulsion du première étage, le moteur du second et du troisième.
_ ERNO réalise le second étage.
_ Air Liquide réalise le réservoir isolé et équipé du troisième étage.
_ Matra réalise la case à équipement
_ Contraves réalise la coiffe

Chaque contractant du niveau 1 conclut des sous-contrats selon la répartition des travaux établie lors du développement.

La recette du lanceur se fait en Europe au niveau des étages, de la case et de la coiffe qui sont transportés ensemble en Guyane pour le lancement.

A partir de 1984, Ariane passe sous la responsabilité d' Arianespace, la société de ventes de service de lancement créer avec mission de vendre le lanceur. L' Aerospatiale n' assure plus l' intégration complète du lanceur ddans ses établissements des Mureaux, elle se fait en Guyane, l' étagiste assurant la fabrication du premier étage, l' intégration du troisième et leur livraison à Kourou.  

Les industriels européens d'Ariane 1

Direction d'ensemble: ESA.
Maltrise d'oeuvre pour le développement:
CNES. 
Maltrise d'oeuvre pour la production:
Arianespace. 
Architecture industriel: Aérospatiale (F).

 

qui fait quoi.jpg (267138 octets)

 

dessin.JPG (180224 octets)

CONTRACTANTS ARIANE 1

Coiffe: Contraves (CH),

Case à équipements: Philips (NL), ROSVING (DK) ETCA (B), Crouzet (F), SAFT (F), SFENA (F), XII (F), Ferranti (GB), SAAB (Su), HSD (GB)

3" étage (H8): 
Intégration:
Aérospatiale (F),
Réservoir:
Air Liquide (F)
Moteur:
SEP (F)
Baie de propulsion:
SEP (F), MBB (D)
Fusée d'accélération et de freinage:
SNIA-Viscosa (I)
Jupe 2/3: Fokker (NL)

2 étage (L33): 
Intégration:
MBB-Erno (D),  
Réservoir:
Dornier ERNO (D) 
Moteurs et propulsion:
SEP (F), Volvo (S) 
Fusées d'accélération et de freinage:
SNIA-Viscosa (l)
Jupe 1/2: CASA (E)

1er étage (L140): 
Intégration:
Aérospatiale (F),  
Réservoirs :
Aérospatiale (F) 
Moteurs:
SEP (E'),
Baie de propulsion:
SEP (F), SABCA (B) FN (B) MAN (D) 
Fusées de freinage :
SNIA-Viscosa (I)

INTEGRATION ETAGES L140 ET H10

Le Site d' Intégration Lanceur des Mureaux près de Paris a été construit en 1974 pour intégrer le premier étage L140 que fabrique l' Aerospatiale et le troisième que fabrique la SEP. Pour les vols de développement, le SIL assure haute l' intégration complète du lanceur avant expédition à Kourou. Pour ce faire la partie haute du lanceur (L33, H8 et coiffe) était assemblé dans un des dock du bâtiment et relié électriquement au premier étage L140 juste à coté. A partir du vol L5, le SIL n' assure plus que son rôle d' intégration du L140 et du H8.

Le SIL a intégré depuis 1976 11 Ariane 1, 9 Ariane 3, 6 Ariane 2 auxquelles s' ajoutent la maquette de remplissage MR et les étages d' essais (tirs statiques et tests dynamiques).

production SIL plan 01.jpg (141947 octets)    production SIL plan 02.jpg (96929 octets)

production SIL 1975 fevrier.jpg (89460 octets) production SIL 1975 novembre.jpg (136133 octets) SIL en février et novembre 1975
production SIL 1975 novembre 02.jpg (94949 octets)

  

Un L140 prêt à être mis en container. Noter au fond , l'étage Drakar destiné aux essais de mise à feu dans son dock. Ci contre, un étage H8. production SIL H8.jpg (299539 octets)
production SIL L140.jpg (206612 octets)

     

production 1979 mureaux 01.jpg (114688 octets) SIL: l' étage L33 est placé dans son dock. Vue générale du lanceur en intégration.
production 1979 mureaux 02.jpg (327680 octets)

   

production 1979 mureaux 04 .jpg (376832 octets)

production SIL containeur.jpg (94467 octets)

production 1979 mureaux 03.jpg (147456 octets)
production 1979 mureaux 05.jpg (229376 octets)

 

production SIL 1980.jpg (173254 octets) production SIL 1981 01.jpg (133186 octets)
production SIL 1981 02.jpg (83088 octets)

INTEGRATION ETAGES L33

production L33 01.jpg (362835 octets)

production SIL L33.jpg (361557 octets)

Les différents éléments et parties du second étage L33 arrivent de toutes parts de l'Europe chez MBB Erno en Allemagne pour y être intégré, les moteurs de France (SEP) et Suède (Volvo), les fusées d'accélération et de séparation d'Italie (SNIA Viscosa) et les jupes d'Espagne (CASA).

Après intégration et les tests, l'étage est livré à Arianespace et mis en container pour Kourou.

Seul les seconds étages des premiers lanceurs de qualification passaient par les Mureaux à paris avant d'être acheminé en Guyane.

 

production jupe interetage.jpg (146556 octets)

Fabrication des jupes inter étage chez CASA en Espagne.

production SIL coiffe et SYLDA.jpg (284083 octets)

Intégration de la coiffe fabriquée par Contraves et du SYLDA à paris aux Mureaux.

Fabrication des inter-étages et des structures de poussée des étages 2 et 3 chez Fokker Space Division au pays bas.

 

11 Ariane 1 ont été lancés de 1979 à 1989. A cela s' ajoutent les étages de test M1 à 4, la maquette électrique, dynamique et de remplissage MR.

_  1  L-01 le 24 décembre 1979   CAT 1
_  2  L-02 le 23 mai 1980 Echec Firewheel / Firewheel Subsat 1, 2, 3, 4 / Amsat P3A / CAT 2
_  3  L-03 le 19 juin 1981   Meteosat 2 / Apple / CAT 3
_  4  L-04 le 20 décembre 1981   MARECS 1 / CAT 4
_  5  L-5 le 10 septembre 1982 Echec MARECS B / Sirio 2
_  6  L-6 le 16 juin 1983   ECS 1 / Amsat P3B (Oscar 10)
_  7  L-7 le 19 octobre 1983   Intelsat-5 7
_  8  L-8 le  5 mars 1984   Intelsat-5 8
_  9  V-9 le 23 mai 1984   Spacenet 1
_ 10  V-14 le 2 juillet 1985   Giotto sonde interplanétaire vers la comète de halley
_ 11  V-16 le 22 février 1986   Spot 1 / Viking