KENNEDY SPACE CENTER VISITOR 


Durant son histoire, le centre spatial Kennedy KSC a eu l' honneur d' accueillir d'honorable visiteurs, président des USA, chef de nations étrangères, sénateurs, représentants, ambassadeurs, hommes d'affaire, éducateurs, délégations étrangères et bien sur des cosmonautes d'autres nations. Les invités officiels ont pu visité les installations, assister à des lancements et participer à des évènements spéciaux sur le centre. 

Les visiteurs officiels sont maintenant dépassés en nombre par le public qui vient en masse découvrir les installations. Le KSC est ainsi devenu la 4 eme attraction mondiale des USA avec plus de 42 millions de personnes depuis sa création et une fréquentation annuelle de 3 millions de visiteurs.   

Anticipant l'intérêt du public pour ces activités, NASA l'avait prévu dans ses statuts lors de sa création, répandre largement le résultat de ces expériences et projets. 
En 1963, un représentant du Texan au congrès Américain Olin Teague, par ailleurs responsable de la commission sur les vols spatiaux habités pose la question sur l'accès au grand public des installations du centre spatial.
L'administrateur de la NASA, James Webb répliqua que les activités menées notamment en coopération avec le département de la défense (le DoD) n' était pas compatible avec un accès du public sur la base de Cap Canaveral. La NASA ne pourrait autoriser la visite de ses installations qu'après les avoir terminés. 
La même année, l'Air Force décide d'ouvrir Cap Canaveral au public. Les automobilistes ne pouvaient traverser les installations que pendant trois heures chaque dimanche. Au passage à l'entrée, ils recevaient un livret avec le tracet de la visite et les informations sur les installations visibles. Les photos étaient autorisées mais seulement depuis les voitures qui ne devaient absolument pas s'arrêter dans la base.

1964, les installations de Merrit Island au nord de la base sont sufisamment avancées en novembre pour permettre le même type de visite le dimanche. Les visiteurs pouvaient observer les nouvelles installations en utilisant la "Causeway NASA" jumelée au Cap Canaveral avec la US 1. La réponse du public fut plus qu'enthousiaste. Aussitôt, la NASA pense étendre sa politique de visite en incluant les vacances nationales et les samedi pendant 6 heures au lieu des trois. Quelques fusées sont installées dans un entrepôt avec des photos, ce qui ne fit qu'augmenter le nombre de visiteurs alors que le programme Gemini commençait. 

1965, une étude avait été demandé sur l' impact de la construction d' un centre d'exposition permanent sur le centre spatial pour le public. La NASA libéra un terrain à 1,6 km à l' ouest de sa zone industrielle pour le construire en bordure de la 405 (NASA Causeway) au pied de la Indian River (juste après l'actuel Hall Of Fame). Un service d'autocar fut crée pour conduire le public vers ce nouveau centre où leur étaient proposés des expositions, des films et divers livres sur l' espace. Ces autocars (la NASA en avait acheté une dizaine d' occasion) permettaient de réaliser le circuit de visite des installation moyennant un faible coût de participation. Les personnes désirant le faire avec leur propre véhicule pouvaient toujours le faire comme avant. Des bâtiments temporaires sont aussi construit au bord de la rivière "indian" avec quelques baraques en bois, des expositions, un parking, des stands de souvenirs, un bars snack, des toilettes et des bureaux.  

1965 fev porte3.jpg (74848 octets)

Le KSC Visitor en février 1965

Les premiers voyages en car démarrent en juillet 1966 et durent près de deux heures (89 km à parcourir). Le car s'arrête au centre de contrôle des missions Mercury et au musée de l'Air Force où sont exposé quelques lanceurs et missiles grandeur nature. Sur le LC 39, il s'arrête sur le pad des Saturn 5 et traverse l' allée de transfert du VAB où sont assemblés les Saturn 5.   

1966 face O.jpg (85111 octets)    1966 juil 02.jpg (95048 octets)

     Le KSC Visitor près de l' Indian River en 1966. A gauche vue coté Ouest et à droite vue opposée. 

1966 22 juillet porte2.JPG (98304 octets)    1966 juil 01.jpg (131072 octets)

Le KSC Visitor vue aérienne en juillet 1966 sur la NASA Causeway et les célèbres autocars.

Comme la popularité des visites devient de plus en plus importante, le KSC pense à agrandir son centre avec des installations fixes. Mais l' agrandissement des installations d' accueil originelles s' avérant impossible, il est décidé de construire à l' ouest de la zone industrielle des bâtiments en dur, à 10 km de là. 
C' est le 1er août 1967 que les installations ouvrent leur portes avec deux auditoriums pouvant accueillir chacun 250 personnes assises, un snack bar, des salles d' exposition et de vente et un système de ticket.
A l' extérieur sont exposé une maquette d' un LM avec une échelle installée sur le coté permettant de voir dedans le module et une cabine Mercury.

1967 juil 01.JPG (98304 octets)    1967 juil 02.JPG (98304 octets)

Le nouveau KSC Visitor avec en exposition une maquette du LM et la sonde Lunar Orbiter

1967 1 aout.jpg (49152 octets)   

Vue générale du KSC Visitor le 1er août 1967, jour de l' inauguration. 

1969 11 mars.jpg (131072 octets)

Le KSC Visitor en mars 1969

Un lanceur Titan 2, Jupiter et Juno 1 sont mis en exposition sur le centre pendant le vol Apollo 9, ainsi qu'un moteur F1 de Saturn 5. Le lanceur Titan 2 exposé n' est pas un véhicule de vol mais une maquette grandeur réelle à quelques cm près. Il n' a pas l' inter-étage 1/2 puisque apparemment il est constitué de deux premier étage l' un dans l' autre. Les couleurs sont celle d' un Titan Gemini.

Eté 1969, une nouvelle maquette du LM, cette fois ci sans échelle pour monter dessus.

1971, le S/C FVV c' est à dire le CSM SLA ayant servit pour des tests sur les lanceurs Saturn 500 F, 501, 502 et 503 est amené dans le KSC Visitor pour y être exposé. Il était resté dans l' allée de transfert du VAB depuis octobre 1968.

Le KSC Visitor en 1971, a droite le LM, le CSM Apollo et un moteur F1.

1973 avril.JPG (131072 octets)

Le KSC Visitor en avril 1973.  

   

Le KSC Visitor vers 1974 (photo heroicrelics.org). A l'intérieur, la cabine Gemini 9, une maquette en écorché du Saturn 5 (elle sera placé dans le centre Apollo dans les années 90). Au dehors, un LM, qui plus tard sera envoyé au centre Visitor Stenis, Mississipi.

1975 16 octobre.jpg (152823 octets)

KSC Visitor le 16 octobre 1975, les fusées exposées commencent leur déménagement dans leur coin réservé le "jardin des fusées". Un Thor Able et un Atlas Agena prennent possession du lieu.

1976, pour préparer la grande exposition universelle sur le centre spatial, les fusées en exposition dans le KSC Visitor Center sont démontées et remontées sur le coté ouest du site devenant le Rocket Garden, le jardin des fusées. Un exemplaire du lanceur Saturn 5 est aussi placé à l'horizontale devant le bâtiment d'assemblage VAB sur le LC 39.

GALERIE PHOTO 
US BICENTENNIAL EXPOSITION ON SCIENCES & TECHNOLOGIE 
JOHN F KENNEDY SPACE CENTER

1976 mai.jpg (118357 octets)

Le KSC Visitor en mai 1976. Le "Rocket garden" est en construction, les lanceurs exposés devant les bâtiments sont démontés et remontés sur le coté ouest du site. Un Thor Able, un Atlas Mercury et Redstone Mercury sont venus agrandir les modèles exposés. Le Jupiter et la Juno sont encore par terre. Au premier plan, couché un étage S4B, le 500 Facility transformée en station Skylab pour des tests au JSC et à Marshall, un étage S1B de Saturn 1B, le 212 et une jupe inter-étage de Saturn 5 (S1C et S2).

   

L'étage S1B 212 exposé sur le parking du centre Visitor depuis mai 1974. La White room des LUT Apollo-Saturn au bout de son bras d'accès. Elle était dans le VAB exposé sous le LUT 1 lors de l'exposition universelle. Elle sera mis en place au centre Visitor.

Les 2 étages de Titan 1 qui constitueront le Titan 2 Gemini qui sera mis en exposition au KSCVisitor dans le jardin des fusées.

    KSC visitor 1977.jpg (131407 octets)   

Le KSC Visitor en mai 1977 et 1979

atlas.JPG (49152 octets)    titan2.JPG (49152 octets)

    Ci dessus, un Atlas Mercury et Redstone Mercury et le Titan 2 Gemini.

jardin fusees.JPG (147456 octets)    visitor 1980 FIL66639.JPG (147456 octets)    visitor 1980 FIL66642.JPG (131072 octets)

Le jardin des fusées, vue générale.
De gauche à droite, Mercury Redstone, Atlas Mercury, Jupiter, Thor Able, Atlas Agena, Juno et Titan 2.
Le LM, un Soyouz et un CM Apollo.

visitor 1980 FIL66644.JPG (131072 octets)    visitor 1980 FIL66643.JPG (131072 octets)    visitor 1980 FIL66647.JPG (98304 octets)

Le KSC Visitor au début des années 1980 

   

Décembre 1980, le lanceur Saturn 1B 209 qui avait servit comme backup pour les missions Skylab et ASTP en 1973-75 et qui fut prêté au japonais pour une exposition est restauré et mis en exposition couché à l'horizontale dans le jardin des fusées. Le CSM SLA de vérification exposé à la verticale est placé à son sommet.  

saturn1B.JPG (147456 octets)    1980 KSC visitor.jpg (89859 octets)

Le lanceur Saturn 1B AS 209 

   

1986

   

1987

1990, décembre, mis en place devant le centre d' une réplique grandeur réelle d' un Space Shuttle Orbiter. Nommé Ambassador, il a été construit par Guard Lee and Co, en 22 morceaux et transporté au KSC par camions. Cette maquette restera au Spaceport pendant 4 mois. Dans les plans initiaux de la NASA, il était prévu de reconstruire à cet endroit la tour ombilicale LUT 1 Apollo parquée dans la zone industrielle du centre spatial. Cette tour démonté depuis 1983 attend toujours des fonds en vue de sa restauration.    

1991, 17 janvier, suite au conflit dans le Golfe les tours de visites sur la base de Cap Canaveral sont suspendus jusqu' à nouvel ordre. Les visites du KSC continuent.

1991 5 fev.jpg (196608 octets)

5 février 1991

1 avril, le" blue tour", le circuit bleu comprenant la visite des installations Mercury et Gemini deux heures durant au Cap Canaveral se terminera le 6. En effet ce circuit est de plus en plus délaisser par le public au profit du circuit rouge vers le LC 39. Le circuit rouge comprend aussi la visite des installations anciennes du KSC. Le Spaceport sera désormais ouvert de 9 h à 19 heures dès le 11avril.  

1991 aout 01.jpg (227928 octets)    1991 aout 02.jpg (185680 octets)

Août 1991

1er août, le projet d' agrandissement du restaurant du Spaceport est accepté. D' un montant de 1,3 millions $, il sera triplé en capacité au sol par l' ajout de terrasse couverte. L' extérieur du restaurant sera relooké comme le récent Spaceport Central Building.

1992, il est prévu que la maquette du Space Shuttle Ambassador quitte le Spaceport le 19 janvier pour l' Europe. Elle a été vu pendant son année d' exposition par 2 millions de personnes. En raison du bon impact de cette réalisation, le Spaceport a commandé une autre réplique du Shuttle qui sera exposé en permanence. 
Février, il est décidé de garder la maquette Ambassador une année de plus.
Décembre, premier coup de pelle pour la construction du nouveau centre d' éducation à l'espace au nord ouest du Spaceport. Dédié aux astronautes qui ont laissé leur vie dans leur travail, ce bâtiment de 4400 m2 accueillera en 1994 des équipements pour les jeunes qui s' intéressent aux sciences à l' espace et à l' aéronautique. 

1993, 25 janvier, la maquette "Ambassador" commence à être démonté pour son envoie en Coré. La firme Guard Lee (Apopka Floride) est chargé de construire une autre réplique pour la fin de l' année début 1994, dont le nom sera choisit par un collège de Floride cet automne.

La nouvelle maquette baptisée "Explorer" est installé non plus à l'entrée du complexe mais au fond à coté du "astronaut memorial". 

1994, la société W & J Construction Corp de Cocoa en Floride démarre la construction du "centre Saturn 5"  pour 30 millions de $. Le contrat pour la construction a été décerné par l' ancien concessionnaire du Spaceport TW Recreationnal Services, et a été transmis au nouveau Delaware North Park Services of Spaceport, Inc. La construction et l' aménagement a été entièrement dirigé par Morris Architects et le financement a été réalisé par le Spaceport, l' état et une banque d' Alabama. Le centre ASVC abrita les "reliques du programmes Apollo comme le Saturn 5 exposé devant le bâtiment d'assemblage depuis 1976, des maquettes, des modèles de vol des CM et LM, un cinéma, des salles d'exposition.

L'Orbiter Explorer en 1995

Le 10 novembre 1995, après avoir été restaurés, deux éléments du LUT 1 Apollo avec la grue, stockés dans un terrain vague du centre spatial sont amenés dans le centre Saturn 5 ASVC. Il feront partie de l'exposition avec le lanceur grandeur réelle Saturn 5.

La réplique du Titan 2 est restaurée en 1996. Après sa remise en place, un oiseau en profite pour y faire son nid à son sommet. 
Avril, après des travaux de restauration et de peinture, le lanceur Saturn 5 en exposition devant le VAB depuis 1976 est déplacé vers le nouveau centre Apollo Saturn 5 ASVC, à coté de la SFL, près de l' aire d' observation de Banana Creek. Le CSM, LM, le S4B (3 eme étage) et le S2 (second étage) sont déplacés en premier, le premier étage, le S1C est déplacé le 11 mai à 10 h du matin.

1997, le centre Apollo Saturn 5 Center ouvre ses portes en début d' année. Ce centre abrite désormais le lanceur Saturn 5 qui était auparavant en exposition près du VAB. 
29 mars une tempête secoue la Floride et le KSC Visitor, le nid de l' oiseau est éjecté du lanceur. 
16 avril, arrivée au LC 39 par le quai de déchargement d' un des trois réservoirs externe ayant servit dans les années 1970 au tests pour le programme. Construit en 1977, ce réservoir il fut stocké dans un premier temps au centre Marshall avant d' être exposé au centre de Stennis en 1993. Il restera sur le parking avant d' être amené le 19 sur le parking du KSC Visitor pour  être  restauré. Repeint en orange comme un modèle de vol, il sera exposé en juillet au KSC Visitor entre les deux boosters SRB déjà présents.
17 avril, début des travaux de deux nouveaux sites d' exposition sur le LC 39. Le premier sera situé le long de la crawlerway à l' intersection des pads 39 A et B et constitué d' une tour d' observation des pads et l' autre exposera dans l' ancien bâtiment d' entraînement des astronautes Apollo Flight Crew training facility, une maquette de la future station spatiale. Ce bâtiment appelé maintenant Engeneering development Lab est situé en face du SS ProcessinG Facility, le bâtiment chargé du processing de la future station spatiale internationale. Des passerelles d' accès permettront aux visiteurs de visiter les deux installations. 

         

Le KSC Visitor en 1997

Le KSC Visitor renommé Spaceport depuis les années 1990 a grandi depuis les années 1970. Sont venus s' ajouter le hall de l' histoire, une cafétéria, un complexe de cinéma avec deux salles et trois zones d' exposition. Une des salles de cinéma est équipé en IMAX, un film en 70 mm projeté sur un écran de 21 m sur 15. 

1998 aout 01.jpg (203233 octets)    1998 aout 03.jpg (264411 octets)    1998 aout 04.jpg (240940 octets)

Août 1998

1999

8 avril, le centre inaugure en présence du directeur du KSC Roy Bridges sa nouvelle attraction d' un montant de 13 millions $ comprenant "International Space Station-themed ticket plaza", représentant une structure dotée de panneaux solaire et des astronautes réalisant des taches d'assemblage, un nouveau centre d' information, de nouvelles expositions, comme le Robot scouts et un nouveau film au cinéma de 300 places "Quest of life".  

1999 avril 01.jpg (190154 octets)     1999 avril 02.jpg (220053 octets)    1999 avril 03.jpg (138108 octets)

14 octobre vue du nouveau bâtiment "Early Space Exploration and Conference Center", qui sera ouvert mi novembre au public. Ce nouveau centre représente les cabines Mercury et Gemini et le récent Mission Control Center. Attaché sur le coté, un centre de conférence. Construit par Delaware North Park Services, il est situé entre le Rock Garden et le Center for Space Education.

1999

1999 octobre.jpg (179854 octets)

2000

2000 juin.jpg (1057563 octets) 2000 LC39 observation gantry 02.jpg (874062 octets)
2000 LC39 observation gantry.jpg (167671 octets)

Vue aérienne du KSC Visitor et du point d'arrêt des autocars appelé Launch Complex 39 Observation Gantry qui permet d'observer les pads 39 A et B en hauteur. Dans cette tour d'observation est aussi exposé un moteur SSME. 

2006, 19 juin, le lanceur Titan-Gemini est enlevé du "Rocket Garden". Après le passage de plusieurs ouragan, il a été déterminé que le lanceur pourrait recevoir plus de domage à l'avenir. La société Guard-Lee a supervisé l'opération en 2 jours, avec le démontage de la cabine et du second étage le premier jours et le démontage du premier étage le second jour. Malheureusement, ce dernier se casse en 2 morceaux au niveau du réservoir. Il est peu probable que ce lanceur revienne au centre Visitor, les responsables ayant décidé de récupérer un vieux missile Titan 2 en surplus qui fera mieux l'affaire, mais pas avant début 2008. Ce lanceur est l'un des 4 en exposition "Gemini" à travers les USA (musée Cosmosphère au Kansas, Hall of Science de New York, KSC Visitor en Floride et un musée à Puerto Rico), un autre est en version militaire au musée Stafford en Oklaoma. Ce Titan là est en fait l'assemblage de 2 étages de Titan 1. Il avait été repeinte une première fois en 1996. Un balbuzard a fait son nid au dessus qui a été détruit en mars 1997 suite à des vents violents.

2007

25 mai, ouverture du Shuttle Launch Experience, une attraction qui simule le lancement d'une mission Shuttle. Situé juste à coté de la maquette Explorer, ce bâtiment construit pour 60 millions $ en 6 ans offre sur 4100 m2 4 simulateurs de lancement pouvant accueillir 44 personnes chacun. Charles Bolden, un ancien astronaute assure les commentaires de la présentation du film.

   

2008

Le cinéma IMAX La cafétéria L'Orbiter Explorer
Bras d'accès Apollo Saturn 1B Le Rocket Garden, il maque le Titan 21 en restauration
Mémorial des astronautes Le simulateur de lancement Le stack SRB-ET

2009

Le 16 mars, la statue de Snoopy, le célèbre chien du Peanuts US est exposé au centre Visitor. Snoopy était déjà venu au KSC pour le lancement d'Apollo 10 en 1969. Désormais, les 1,5 m de la statue du célèbre Beagle, vêtu de son scaphandre et son casque gardera de jour comme de nuit le jardin des fusées. Elle avait été offerte à la NASA par la Charles M. Schulz Creative Associates et United Feature Syndicate pour les 50 ans de la NASA.

La statue de Snoopy avec Craig Schulz, le plus jeune fils du dessinateur Charles Schulz, décédé en février 2000.
Ci dessous dans le centre Apollo Saturn depuis novembre 2009 devant le mur des "unes" de la presse mondiale célébrant l'homme sur la lune.

       
 

2010

Le lanceur Titan 2 enlevé du "rocket Garden" en 1996 et stocké sur un terrain vague du centre Kennedy est donné au centre Johnson le 30 juin. Il rejoindra une Mercury Redstone, un Little Joe et le Saturn 5. De son coté, un nouveau lanceur Titan 2 Gemini est érigé au "Rocket Garden" du centre Visitor. Ce lanceur est un surplus du musée d'avions ancien d'Arizona, le 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group (AMARG),

2011

Octobre, la NASA décide d'inclure dans les "tours" du KSC Visitor dès le 1er novembre, la visite du VAB où sont stockés encore pendant quelques mois les Orbiters Endeavour et Discovery en attente d'être amené à leur musée respectif en Californie et à Washington. Le bâtiment avait été fermé au public pendant plus de 30 ans. La visite du plus grand building du monde avait été arrêté en 1978 à cause du danger que représentait l'intégration des booster SRB dans les petites baies. Le tour KSC Close-up comprendra également la visite du KSC Headquarters, l' Operations & Checkout building, le SSPF, la NASA Causeway et sa vue panoramique, passage devant les pads 17, 37, 40, et 41, la Crawlerway, les Orbiter Processing Facilites, les Solid Rocket Booster Storage Areas, l'horloge du compte à rebours, le site de presse, la piste d'atterrissage SLF et bien d'autres.

29 novembre, place nette est faite au KSC Visitor pour accueillir Atlantis en 2013. Le stack SRB-ET est démonté. A l'aide de 2 grues, un premier booster (45 tonnes) est enlevé et placé sur une remorque. Le second suivra ainsi que le réservoir (35 tonnes). Ils étaient en exposition au KSC depuis 1994, le réservoir a suivit en 1997. Le réservoir est celui qui a servit pour les tests de charge ans les années 1970, le GVTA, les boosters ont leur jupe arrière et le cône avant en fibre de verre, les segments étant moitié en acier, moitié en filament.

La maquette Explorer suit le 11 décembre et est placé sur le quai du bassin de déchargement devant le VABen attendant son transport à Houston. Elle a été construite par Guard-Lee, Inc. d'après les plans de la NASA et Rockwell et placé au KSC Visitor en 1993 en remplacement de la maquette Ambassador. Un escalier de 16 mètres permettait d'accéder au cockpit et d'avoir une vue imprenable sur l'intérieur de la soute. Le centre spatial a prévu d'investir 100 millions $ dans la construction d'un bâtiment pour abriter l'Orbiter 103. Ce dernier actuellement dans le VAB sera ramené dans un OPF en févier 2012.

   

2012

2 novembre, Atlantis est amené sur son transporter à 76 roues au centre Visitor. L'Orbiter est installé dans son nouveau bâtiment dont les travaux se termineront pour l'été 2013. Atlantis est enveloppé dans une bâche en plastique puis soulevé et mis en position, incliné à 42° afin d'être vue comme si l'Orbiter était en vol dans l'espace. Cette bâche sera enlevé en mars, puis les portes de la soute seront ouverte en mai pour les dernières touches finales. Le bâtiment abritera aussi une réplique du télescope Hubble et des éléments d'ISS.

       

L'arrivée d'Atlantis au centre Visitor.
Vue aérienne du KSCV, en haut à gauche, le bâtiment d'exposition Atlantis avec en dessous le mémoriel des astronautes, au milieu, l'IMAX avec à sa droite les bâtiments abritant la boutique, la cafétéria et les entrées à l'extrême droite en cours d'aménagement. En bas, le "rocket Garden".

Décembre, le KSC Visitor a désormais une nouvelle entrée. En juillet 2013, ouvrira le bâtiment d'exposition où est placé l'Orbiter Atlantis. La nouvelle entrée se dessine autour du logo NASA "meatball" en 3D et un mur fontaine en granit de 23 m sur 9 sur lequel est gravé les mots du discours de JFK en 1962. La cafétéria "Rocket Garden Café" est nouvelle ainsi que la boutique cadeau "Voyager". Les quai d'embarquement pour les autocars ont été refaits. Le long des murs du centre a été décoré avec des graviers de la rivière Tennessee, les même que sur le Crawlerway. La boutique cadeau est accessible sans pour autant entrer dans le centre. Dans le "rocket garden", une nouvelle maquette, une Mercury Atlas peinte à l'effigie du vol de John Glenn "Friendship 7". 

Le parc prend le flux des visiteurs d'Ouest en Est, depuis le "rocket garden" par le biais de la section centrale ou se trouve l'IMAX et culminant vers bâtiment d'exposition d'Atlantis à coté du "Spec Launch Experience".
Parmi les autres projets du KSCV, déplacer le musée Hall Of Fame de son site originel de l'autre coté de la rivière au complexe Visitor dans un nouveau bâtiment.

   

Nouvelle entrée du centre Visitor (photo SpaceFlight Now)

2013

22 mars, le centre accueille une nouvelle attraction, le "Angry Bird space encounters" en présence de l'astronaute Don Petitt.


 

VISITE DU KSC VISITOR