RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE APOLLO

LE KENNEDY SPACE CENTER

LES LAUNCH UMBILICAL TOWER

Le LUT Luanch Umbilical Tower ou Mobil Launcher ML est une structure qui permet :
_ l' assemblage du lanceur et du vaisseau spatial dans un environnement protégé, le VAB ;
_ le transfert du lanceur et la vérification du véhicule monté sur la plateforme vers le pad de tir 39;
_ le contrôle et les vérifications automatiques ;
_ les télécommandes des opérations de lancement depuis le LCC ;
Le système ML comprend le Launch Umbilical Tower, la tour ombilicale et le Mobil Launcher Plateform, la plateforme de lancement. Le terme MLP ne sera utilisé que pour le programme navette, le LUT ou ML étant associé au programme Apollo.

LUT KSC-67PC-346HR.jpg (374608 octets)

Vue grossièrement, le LUT est une tour ombilicale de 115,8 m de haut montée sur une plateforme de 48,8 m sur 41,1 m et 7,6 m de hauteur. La plateforme supporte d' un coté la tour et de l' autre le lanceur Saturn 5. Un trou de 13,7 m de coté appelé chambre des moteurs permet l' évacuation des flammes lors du décollage. A l' intérieur se trouvent deux niveaux, A et B, avec des salles pour les équipements essentiels au opérations de lancement.

LA TOUR OMBILICALE 
LA STRUCTURE DE LA PLATEFORME

LE SYSTÈME DE PROTECTION PAR EAU

LE SYSTEME OTV

CONSTRUCTION ET HISTOIRE...

Trois LUT ont été construits au KSC. 11 millions de $ sont offert pour les réaliser, près de 75 compagnies participeront à leur construction. La construction du premier ML commence en décembre 1963 et se termine neuf mois plus tard en août 1964 avec l' érection de la grue de 19 tonnes à son sommet. En février 1965, c' est au tour du second, le troisième et dernier suit en mars. Le premier LUT est opérationnel en 1966 pour l'opération Saturn 500F.

    LUT LOC-63C-3673 LUT 10 dec 1963.jpg (123504 octets)

10 décembre 1963, les premiers montants du premier ML sont assemblés. Au premier plan, la place sur second ML, visualisée par le rectangle noir

    LUT KSC-64-474 LUT 8 jan 1964.jpg (153846 octets)

8 janvier 1964

LUT KSC-64C-0509 LUT 7 fev 1964.jpg (138143 octets)   

Les colonnes de soutien des ML au sol sont construites en même temps que la structures des plateformes (7 février 1964). La taille des ouvriers donne l'échelle. 6 colonnes assurent le soutien de la plateforme, sur son lieu construction, dans le VAB et sur les pad 39.

LUT KSC-64C-1006 LUT 7 avril 1964.jpg (157959 octets)

7 avril 1964, la partie qui soutiendra la tour est positionnée sur les colonnes de soutien.

LUT KSC-64C-1329 LUT 11 mai 1964.jpg (62445 octets)       

11 mai 1964, la tour ombilicale commence à être monté sur la plateforme.

LUT KSC-64C-2640 LUT 9 juil 1964.jpg (115682 octets)

9 juillet 1964, vue depuis la tour ombilicale de la fosse d' évacuation des gaz des moteurs F1 du premier étage

LUT KSC-64C-2756 LUT 19 juil 1964.jpg (106719 octets)

 19 juillet 1964 la tour ombilicale du premier LUT est presque terminée, la construction de la base du LUT2 débute.

LUT KSC-64C-3077 LUT 26 aout 1964.jpg (69461 octets)

26 août 1964, les éléments de la grue sont en cours de montage sur le premier LUT

LUT KSC-64C-3217 LUT 3 sept 1964.jpg (72449 octets)       

3 septembre 1964, la grue au sommet de la tour est installée sur le premier LUT 1

Novembre 1964, a gauche, le LUT 1 pratiquement terminé, le LUT 2 en construction, et à droite le LUT 3 prend forme.

Décembre 1965, vue du VAB en construction et des LUT

18 janvier 1965, la construction du LUT 3, est presque terminée

Février 1965, construction du VAB, des 3 LUT et du pad 39A au loin.

   

6 avril 1965, alors que le VAB reçoit ses dernières poutrelles, le LUT 2 reçoit ses premières ligne d' alimentation (à droite). Vue opposée, depuis le VAB des LUT 1, 2 et 3.

 Vue du site d'érection des LUT Apollo le 14 avril, avec de gauche à droite, les LUT 1, 2 et 3.

20 mai 1965, le Crawler Transporter 1 est prêt pour soulever sa première charge, le LUT 3, chose faite le 22 juin

24 juillet 1965, le LUT 3 est transporté sur 1600 m sur 2 tronçons de la Crawerway revêtu de gravier d'Alabama et de goudrons. Un problème de roulement sur le Crawler retarde les autres essais avec les LUT jusqu'en fin d'année.

2 novembre 1965, vue des trois LUT sur leur parking (le LUT 1 est au premier plan)

7 janvier 1966, au premier plan, le Crawler

La zone VAB avec en fond les LUT, au début de l'année 1966

   

1966, le LUT 1 quitte sa place de parking pour rentrer dans le VAB. Vue du LUT 2 depuis la tour du LUT 1, après son départ

28 janvier 1966, le Crawler, avec ses nouveaux roulements amène le LUT 1 dans la baie 1 du bâtiment d' assemblage. Il recevra un premier jeu des 9 bras de service et assurera l' opération Saturn 500F. Ensuite, le centre Marshall enverra un second jeu de bras qualifié en remplacement.

   

   

   

   

   

4 mars 1966, le LUT 3 est transporter sur le pad 39 A pour des essais de compatibilité. Le 17, il subira un tests du système de suppression du bruit par eau.

Les neuf bras de service servant à l'alimentation du lanceur en carburant, comburant, fluides, gaz, électricité, et autres sont installés dans le bâtiment VAB, lors de l' érection des premiers lanceurs, AS 500F pour le LUT 1, Apollo 6 pour le LUT 2 et Apollo 10 pour le LUT 3. Depuis mi mars, 6 bras ont été livrée dans le VAB et sont en train d'être équipé de leur charnières (1,2 m de haut pour 2,1 m de large). Soulevé par la grue de baie de 300 tonnes, 8 hommes se chargent de le fixer à la charpente du ML. Le 12 mars, les bras 1,2 et 5 sont en place, suivit du bras n°6, les lignes ombilicales raccordées aux interfaces de la tour ombilicale. La mise en position de l'étage S1C peut avoir lieu le 15. Les autres étages du lanceur jusqu'au S4B sont mis en place jusqu'en fin de mois. Le montage des bras sur le LUT a été supervisé par Richard Haln du KSC. Il fit face à une autre difficulté lorsque le dernier bras de service est arrivé en Floride de Birmingham le 15 avril. 4 jours plus tard, le bras est monté dans le petit espace entre la tour, le Saturn 500F et les 2 bras adjacents. Cette dernière livraison a menacé de retarder la mise sous tension du lanceur de 3 semaines. La coopération entre les activités de Boeing et North American avec les équipes de levage a permis de réduire ce délais à 15 jours, le dernier bras a été monté le 8 mai.

Le "vibration dampers arm" est installé au niveau de l'interstage S2-S4B

Le lanceur Saturn 500F avec ses 3 étages, S1C, S2 et S4B. Il manque le SLA avec le CSM Apollo qui ne seront installé qu'après la mise en place des bras de service 8 et 9 correspondants, avant le roll out vers le pad 39A.

   

   

23 mai 1966, le bras n°9, qui permet l'accès de l' équipage du LUT 1 au sol sans et avec la salle blanche prêt à être hissé sur le LUT. Le SLA CSM sera hissé le lendemain, juste avant le roll out.

       

Rollout du Saturn 500F sur le LUT 1, le le 25 mai 1966, 5 ans après le discours de Kennedy. Le Crawler parcourt les 5700 m jusqu' au Pad A à la vitesse de 1,6 km/h en une journée sans aucun problème.

Vue de la zone d'érection des LUT lors du "rollout" du Saturn 500F. Le marquage des LUT 2 et 3 a été fait sur leur plateforme.

   

Dans l'été, le premier exemplaire représentant le lanceur Saturn 5 passe une série de tests sur la pad 39A, des simulations de compte à rebours, des remplissage et vidange des réservoirs des étages et le système de déluge sur le pad le 14 octobre, juste avant le retour au VAB.

   

Test du système de déluge par eau le 28 juillet 1967 sur le pad 39A juste avec la tour de service MSS et sans le LUT. Pour dévier l'eau qui sort par la tour de service coté Ouest du pad et qui n'alimente pas la plateforme, des canalisations sont mis en place pour que l'eau s'écoule dans la tranchée. Le reste du système, dans la tranchée, sur le déflecteur et sur le pad fonctionne normalement.

En juin 1968, les trois LUT sont ensembles pour la première fois dans le bâtiment d' assemblage VAB pour assembler AS 503 Apollo 8, AS 504 Apollo 9 et AS 505 Apollo 10. Ils le seront à nouveau en juillet 1972 pour l' assemblage du AS 513 Skylab 1, AS 512 Apollo 17 et AS 206 Skylab 2. 

   

A partir d'Apollo 4, vol AS 501, le bras "damper" amortisseur est déplacé au niveau 320 de la tour ombilicale, c'est à dire au sommet du lanceur. Il vient se fixer à la structure du LES.

1969, l'emplacement central sur le site d'érection des LUT, près du VAB est enlevé, on le voit très nettement lors du rollout d'Apollo 11.

Le "1" sur les coté de la plateforme du LUT 1 est repeint avec une ombre en noir

1970, après le vol Apollo 11, le LUT n°1 est retiré des rotations de vol et modifié pour lancer les Saturn 1B des missions Skylab depuis le LC 39 B. Un tabouret, le "milkstool" est mis en place sur la plateforme pour que les bras de service de l'étage S4B restent au même niveau. Des ombilicaux sont rajoutés sur la structure pour alimenter l'étage S1B.

1971, après le vol Apollo 14, le LUT 2 est modifié pour lancer la station orbitale Skylab avec un Saturn 5 ayant seulement ses 2 premiers étages actifs. Le bras de service 9 est enlevé avec sa salle blanche et remplacé par un sas, et replacé au niveau du S4B transformé en atelier de travail pour les astronautes. Alors qu'au début de programme, il n'était pas prévu d'avoir une salle blanche pour accéder au "Workshop" lors de son intégration, il va s'avérer nécessaire d'y accéder aussi bien dans le VAB que sur le pad. Une nouvelle salle blanche est construite, montée probablement sur le bras 9 récupéré du LUT 1 et placée au niveau 240 de la tour pour avoir accès à l'atelier orbital durant les opérations sur le pad. Il sera dénommé 6A. En septembre 1971, le LUT 2 termine ses modifications pour lancer la station Skylab.

   

Sur le LUT 2 servant pour Skylab, le bras amortisseur reste eu même niveau 320 que sur les autres tours. il assure sa connexion avec le sommet de la coiffe du lanceur Saturn 5. A noter que le bras n°8 (SM) replié, n'est pas utilisé pour ce vol.

Janvier 1974, le ML n°3 est désactivé par les équipes du KSC et ses bras de service démontés l'année suivante. Il est vue sur le LC39A dans l'été 1975, avant d'être ramené sur son parking près du VAB en décembre. La tour ombilicale est démontée et servira à l' érection d' une nouvelle tour pour le nouveau véhicule de la NASA, le Space Shuttle sur le LC 39 A, la Space Shuttle Acces Tower. La plateforme sera conservée et convertie pour le Shuttle afin d'être opérationnelle en 1978. Le ML 2 est désactivé un peu plus tard dans l' année. Sa tour ombilicale servira elle pour le LC 39 B, et sa plateforme également. Enfin le ML n°1 Milkstool sera désactivé à la fin de 1975, après le vol Apollo-Soyouz.

ASTP marque le dernier lancement d'un véhicule Apollo du complexe 39. A noter que pour ce lancement, la grue de 25 tonnes au sommet de la tour pointe au N-O alors que sur tous les autres lancements, elle pointait vers l'Ouest.

Au total, le LUT 1 a été utilisé pour l' opération AS 500 F, puis lancera trois Saturn 5 Apollo 4, 8 et 11 et quatre Saturn 1B SL 2, 3, 4 et ASTP, le LUT 2 lancera Apollo 6, 9, 12, 14 et la station Skylab 1 et le LUT 3 servira pour des essais de validation avec la tour MSS et le système de rafraîchissement par eau du pad (water deluge) sur le LC 39 A en 1966. Il lancera Apollo 10, 13, 15, 16 et 17..

La tour ombilicale des LUT est de couleur rouge orange comme l'ensemble des autres tours des pads du KSC. Jusque dans les années 90 cette couleur sera reine et sera finalement remplacé par du gris. C'est un orange international foncé tirant sur le rouge, référencé Federal Standard 595 Color FS 12197.

La base de la tour est quand à elle recouverte d'une couche de peinture anti corrosion et anti chaleur sur les piliers du 1er niveau. Pour 500F, cette peinture n'est pas appliqué sur le LUT 1, elle le sera pour Apollo 4 sur l'extrémités des piliers (couleur blanche). Pour Apollo 6, utilisant le LUT 2, elle ne sera appliqué que quelques jours avant le lancement. Le même LUT 2 verra pour Apollo 9, les piliers du niveau 1 de sa tour recouverts de peinture grise avec les extrémités en blanc. Pour son premier vol avec Apollo 10, le LUT 3 est pareil au LUT 1. Il le restera pour l'ensemble du programme, sauf pour Apollo 15 où le blanc sera remplacé par du gris. Le LUT 1 et 2 finiront le programme avec Apollo 11, 12 et 14 sans changement de couleur, gris sur le 1er niveau et blanc sur les extrémités. A noter que pour les vols Apollo 4, 6, 8, la base des canalisations et lignes ECS sur le coté 2 de la plateforme ne sont pas recouverte d'ablatif gris au niveau de leur connexion au sol.

LUT1 LUT2 LUT3
Saturn 500F Apollo 6 Apollo 10
Apollo 4 Apollo 9 Apollo 13
Apollo 8 Apollo 12 Apollo 15
Apollo 11 Apollo 14 Apollo 16
Skylab Skylab Apollo 17

 

 

LUT POST APOLLO