RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE ARIANE

ARIANE 1

Ariane 1 est un lanceur à trois étages de 47,788 m de hauteur totale, pesant 210 tonnes au décollage avec 90% de la masse représentée par les propergols. Les structures et la charge utile représentent respectivement environ 9% et 1% de la masse totale.

L' ETAGE L 140 et L33

Le premier étage pèse 13200 kg à vide et mesure 18,4 m de hauteur pour 3,8 m de diamètre. Il est équipé de quatre moteurs Viking 5 qui développent une poussée de 245 000 kg au décollage. Sa durée de combustion en vol est de 146 secondes.

Les 147600 kg d' ergols UDMH et N2O4 sont contenus dans deux réservoirs identiques en acier reliés par une jupe cylindrique. Les 4 moteurs à turbopompe sont fixés symétriquement sur le bâti de poussée et articulés par paires selon deux axes orthogonaux pour assurer le pilotage sur les trois axes. Quatre empennages de 2 m2 améliorent la stabilité aérodynamique. 

Le L140 s' autodétruit 30 secondes environ après la séparation 1/2.

La baie de propulsion Ariane 1 (ci dessus) et l' étage complet L140 aux Mureaux avant livraison en Guyane. 

 

Ariane1 L140.JPG (376832 octets)
Ariane1 L140 02.JPG (256009 octets)

 

L' ETAGE L33

Le deuxième étage pèse 3220 kg à vide (sans l’inter-étage et les fusées largables d’accélération) et mesure 11,6 m de haut pour 2,6 m de diamètre. Il est équipé d’un moteur Viking 4 qui développe une poussée de 72000 kg dans le vide pendant 136 s de vol. Le moteur est lié au bâti de poussée tronconique par un cardan à deux degrés de liberté pour le pilotage en tangage et lacet, le pilotage en roulis étant assuré par des tuyères auxiliaires alimentées en gaz chauds prélevés sur le générateur de gaz de l’étage. Les deux réservoirs en alliage d’aluminium à fond intermédiaire commun sont pressurisés à l’hélium gazeux (3,5 bar) et contiennent 34100 kg d’ergols (UDMH et N204). Le deuxième étage s’autodétruit 30 secondes environ après la séparation 2/3. 

Pour éviter une pollution du composite supérieur, les fusées de freinage placées au niveau fond avant sont supprimées et deux fusées de freinage sont déplacées vers le fond arrière en lieu et place de deux fusées d’accélération. 

Avant le décollage, pendant l’attente sur rampe du lanceur, les réservoirs du deuxième étage sont protégés par une housse thermique en polystyrol, ventilée à l’air froid, qui limite l’échange thermique entre les ergols et l’ambiance extérieure. Le N2O4 s'évapore au dessus de 20°C. Cette housse thermique est larguée au décollage du lanceur, tirée par des câbles attachés au mat ombilical.

     Ariane1 L33 02.JPG (229376 octets)

L' étage L33 chez CASA en Allemagne et aux Mureaux à Paris

L' ETAGE H8

Le troisième étage qui pèse 1157 kg à vide et mesure 9,08 m de long pour 2,6 m de diamètre est le premier étage cryogénique réalisé en Europe. Il est équipé d' un moteur HM7 qui développe une poussée de 6000 kg dans le vide pendant 545 secondes de vol. 

Les deux réservoirs qui contiennent 8220 kg d' ergols (H2 O2) sont en alliage d' aluminium avec un fond commun intermédiaire à double paroi sous vide. Ils sont revêtus d' une protection thermique externe en Klégecell pour éviter l' échauffement des ergols. Les réservoirs d' hydrogène et d' oxygène sont pressurisés en vol, respectivement à l' hydrogène gazeux et à l' hélium.

Le moteur est lié au bâti de poussée tronconique par l' intermédiaire d' un cardan permettant le pilotage en tangage et lacet. des tuyères auxiliaires éjectant de l' hydrogène gazeux assurent le pilotage en roulis.

 

LA CASE A EQUIPEMENT ET COIFFE

La case d’équipements pèse 326 kg et mesure 2,6 m de diamètre pour 1,15 m de hauteur. Placée au dessus du troisième étage, elle renferme les équipements électro­niques du lanceur, supporte la charge utile et sert de point d’attache à la coiffe. Dans la case sont rassemblés autour d' un calculateur embarqué tous les équipements électriques nécessaires à l’exécution de la mission du lanceur séquentiel, guidage, pilotage, localisation, destruction, télémesure. Seuls les organes de puissance et d’ exécution sont répartis dans les étages.

   

La coiffe métallique, qui protège la charge utile pendant la traversée de l’atmosphère, est en forme de bulbe, afin d’obtenir un diamètre et un volume utile compatible avec les satellites requérant les performances d’ARIANE. Le rétreint inférieur de la coiffe est réalisé en matériau radio—transparent. La coiffe pèse 826 kg et mesure 3,2 m de diamètre pour 8,65 m de hauteur (dimensions extérieures). Elle est larguée pendant le vol du deuxième étage, à environ 120 km d’altitude.

Essai de séparation de la coiffe qui protège les satellites, dans la grande chambre à vide de l' ESA à Noordwijk, aux Pays Bas

La ventilation au sol se fait par air filtré avec un débit de 150 Nm3/h sous tour de lancement et de 2350Nm3/h hors tour de lancement.