COLLECTION DOSSIERS LIENS PLAN DU SITE

L'ACTUALITE SPATIALE DANS LE MONDE
2016
   
   
21 janvier USA, le lanceur New Shepard de Blue Origin réalise son second vol vertical atteignant 101 km d'altitude avant de revenir au sol après avoir largué sa cabine. Blue Origin refait le même vol que le 23 novembre 2015 avec le même lanceur.
16 janvier USA, Space X va tenter une nouvelle récupération du premier étage de son lanceur Falcon 9 à l'occasion du tir depuis la base de Vandenberg CA le 17 janvier. Au cours de ce vol, le Falcon doit mettre en orbite le satellite JASON. Space X doit cette fois ci récupérer son étage en mer sur la barge JRTI au large des cotes de Californie. La précédente récupération avait eu lieu en décembre denier sur terre à 10 km du lieu de décollage en Floride.
Space X a d'autre part gagner avec Orbital ATK et Sierra Nevada le contrat CRS 2 (Commercial Resuplly Services) pour le ravitaillement en fret d'ISS avec 6 vols chacun pour un montant de 18 milliards $. Ce contrat fait suite au CRS 1 avec Space X et Orbital annoncé en décembre 2008. 18 vols sont prévus avec des cargos plus gros que les Progress, la NASA précisant que chaque nominés devra prendre une assurance pour la marchandise transportée. Les premiers vols sont espérés en 2019 jusqu'en 2024. Pour le moment, Space X a lancé 7 Dragon et Orbital 4 Cygnus dans le cadre du contrat CRS 1. Sierra Nevada avec son DreamChaser fait un retour sur la scène spatiale après avoir été recalé pour le contrat CCP (Commercial Crew Programm).
Le 15 janvier, les ingénieurs de Space X ont mis à feu sur le SLC 40 de Canaveral l'étage du Falcon 9-21 récupéré en décembre dernier. "L'essai s'est bien passés assure Space X, mais des fluctuations dans la poussée sur le moteur 9, le central, ont été révélées, peut être dues à l'injection de débris."
  L'année 2016 verra pour les USA pas moins de 15 lancements programmés par ULA (United Launch Alliance) pour la mise en orbite de satellites de surveillance, le Cargo Cygnus 6, la sonde spatiale OSIRIS Rex, 2 satcoms (Worldview 4, Echostar 19) et le satellite météo GOES R avec des Atlas 5 (11 tirs dont 9 de Floride) et Delta 4 (4 dont 3 de Floride) de Cap Canaveral et Vandenberg. ULA fêtera aussi ses 10 ans. Ce sera aussi l'occasion de faire voler le 100em EEL depuis 2002. ULA fera son premier lancement de 2016 le 3 février avec un Atlas 5 depuis Canaveral pour la mise en orbite de GPS 2F-12.
A cela s'ajoutera les lancements de Space X, Jason 3 le 17 janvier, SES 9, CRS 8, Eutelsat 117B & ABS 2A, JCSAT 14, Amos 6, CRS 9, CRS 10, CRS 11, CRS 12 , Iridium Next 3-12 et 13-22, les premiers vols du Falcon 9H et le vol de démonstration du Dragon habité.Orbital fera son retour en vol avec le lanceur Antares remotorisé pour lancer Cygnus 5 et 7 vers ISS. Orbital lancera aussi de Vandenberg un Minotaur C et SkySat Earth.

L'Europe de son coté commencera l'année avec Ariane 5 le 27 janvier (Intelsat 29e) suivit de Eutelsat 65 W4. Soyouz partira du CSg en avril pour Sentinel 1B et Vega en juillet pour Perusat1 et Skysat. 
Les russes lanceront 4 équipages vers ISS et 4 Progress. Les Japonais le HTV 6 en octobre.

2015
  L'année 2015 se termine avec un total de 87 vols (29 pour la Russie, 20 pour les USA, 19 pour la Chine, 9 pour l'Europe, 5 pour l'Inde, 4 pour le Japon et un pour l'Iran. Le lanceur Soyouz a réalisé toutes versions confondus 17 lancements. 5 lancements auront échoués, 3 russes et 2 américains. Plus de 223 satellites de toutes tailles auront été lancés. L'anné 2015 a vu aussi 2 nouveaux lanceurs chinois, avec la CZ-6, et la CZ-11.

L'astronautique russe aura connu une année sombre, avec de nombreux échecs qui ne seront pas sans conséquences. Côté américain, SpaceX aura connu son premier revers avec l'explosion en vol de sa Falcon 9, clouant son programme de ravitaillement d'ISS au sol , mais aussi des succès avec le premier retour réussi du premier étage de la Falcon-9, son autorisation pour les contrats gouvernementaux, et son accord par la NASA pour sa future capsule habitée prévue pour 2017, juste après le premier vol du vaisseau spatial Starliner de Boeing.

En Europe, Ariane et Vega continuent d'aligner les succès et Ariane 6 (développée par Airbus-Safran) commence à trouver sa forme définitive pour un vol inaugural en 2020 au plus tôt.

ISS aura eu la visite de 12 vaisseaux dont 4 habités, et 2 vols de ravitaillement ont échoué. 12 hommes auront été envoyés dans la station dont 2 européens (Danemark et Royaume Uni) et pour la première fois sur ISS une mission dédiée à un très long séjour de 1 an est en cours. A noter l'arrivée d'une nouvelle version du Progress russe nommée Progress-MS.

Pour l'exploration, l’événement incontestable aura été le survol de Pluton par la sonde américaine New Horizon. Il y aura eu aussi l'arrivée de la sonde japonaise Akatsuki en orbite de Vénus, qui a réussi cette seconde opportunité après l'échec de 2010. Pour l'ESA, si la sonde Rosetta continue son formidable travail autour de la comète Tchoury, l'atterrisseur Philae perdu peu après son atterrissage chaotique n'a plus donné signe de vie à part quelques brefs moments de communication durant le printemps.
28 décembre CHINE, lancement d'un CZ 3B/E depuis Xichang porteur d'un satellite de reconnaissance Gaofen 4 placé en orbite GTO.
21 décembre USA, lancement du Falcon 9-21 du SLC 40 porteur de 11 satellites orbcom placé sur orbite à 620 km. Ce vol marque le retour en vol du Falcon 9 après l'échec de juin dernier avec la version 1.2 Full Thrust. Space X tente une nouvelle fois la récupération du premier étage sur terre cette fois ci, sur l'ancien pad 13 de Canaveral, modifié en zone d'atterrissage pour le Falcon. Cet exploit intervient après le retour de la fusée New Shepard de Blue Origin.
21 décembre RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2.1a depuis Baikonour porteur du Progress MS1 à destination d'ISS. Le vol intervient après l'échec du M 27M en avril lors de la séparation du 3eme étage. Progress MS qui succède au Progress M-M est une version modernisé du cargo en service depuis 1978.
21 décembre USA, sortie dans l'espace de Scott Kelly et Tim Kopra pour décoincer le chariot mobile qui assure le transport des bras robot de la station.
17 décembre RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2.1b Fregat VS13 du CSG porteur de 2 satellites de la constellation Galiléo FM 08 et 09 placés sur orbite à 23 000 km. 12 des 22 satellites sont actuellement sur orbite.
  CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Jiuquan porteur du satellite DArk Matter Particle Explorer (DAMPE) 1900 kg placé sur orbite à 500 km.
16 décembre INDE, lancement d'un PSLV depuis Satish Dhawan Space Center porteur de 6 satellites pour Singapour , dont TeLEOS 1 placés sur orbite à 500 km. Ce vol C29 est le 4eme de 2015.
15 décembre RUSIIE, lancement d'un Soyouz FB depuis Baikonour porteur du Soyouz TMA 19M piloté par le russe Yuri Malenchenko, l'américian Tim Kopra et le britanique astronaute ESA  Tim Peake à destination d'ISS. La mission de Peake "Principia" doit durer 6 mois.
13 décembre RUSSIE, lancement d'un Proton M Britz de Baikonour porteur du satellite militaire GArpun placé en orbite GTO.
11 décembre RUSSIE, lancement d'un Zenith 3F depuis Baikonour porteur du satellite météo Electro L2 (1855 kg) placé sur orbite GTO. C'est le 88eme tir du Zenith depuis 1985. 33 ont été lancé depuis la plateforme en mer SeaLaunch entre 1999 et 2014. il reste un lanceur à lancer.
9 décembre CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur du satellite militaire Zhongxing 1C placé sur orbite GTO.
6 décembre USA, lancement d'un Atlas 5 401 AV 061 du SLC 41 porteur du cargo d'Orbital Cygnus 4 placé sur orbite à 230 km d'altitude après 21 minutes de vol. La mission OA 4 emporte 3513 kg d'équipements pour ISS. C'est la plus lourde charge lancé par l'Atlas 5 (7492 kg). Orbital réussit son retour en vol après l'échec d'Antarés en 2014. Un autre lancement est prévu par un Atlas 5 en mars avant la reprise des vols d'une nouvelle version d'Antares équipé d'un nouveau moteur russe.
5 décembre RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2-1v de Plesetsk porteur du satellite Kosmos 2511 et2512, une charge militaire Kanopus ST placé sur orbite à 700 km. D'après les média Russes, un des 2 satellites ne se sépare pas du second étage du lanceur. Cet étage Volga réalise une manoeuvre de rentrée pour retomber avec sa charge dans l'atmosphère. C'est le second vol du Soyouz 2-1v qui utilise le 3e étage du 2-1b comme second étage. Le lanceur de 44 mètres de haut et pesant 157 tonnes a un nouveau premier étage avec un unique moteur NK 33A et 4 verniers RD 0110R. La capacité du lanceur est de 2850 kg en LEO depuis Plestsk et 1400 à 835 km depuis Baikonour. Le moteur NK 33 est similaire à celui utilisé par le Antarès d'Orbital. Il devrait être remplacé par un RD 193.
3 décembre EUROPE, lancement d'un Vega VV06 depuis le CSG porteur du satellite LISA Pathfinder (1900 kg) placé sur orbite vers le point de Lagrange L1.
   
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2015
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2014
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2013
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2012
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2011
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2010
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2009
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2008
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2007
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2006
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2005
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2004
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2003
L' ACTUALITE SPATIALE DE 2002
L' ACTUALITE SPATIALE DE 2001
L' ACTUALITE SPATIALE DE 2000