RETOUR A LA PAGE D'ACUEIL

CHRONOLOGIE
SPACE SHUTTLE

1985

5 janvier, Discovery 51C sort du VAB à 2 h 08 du matin et se dirige vers le pad 39A sur le MLP 1, qu' elle atteint à 8 h 30 pour la mission 100% militaire 51C prévu le 23 janvier.


29 janvier, la NASA annonce les équipages pour les vols 51 L et 61C. 
_ 51 L, novembre 1985, Francis Scobee, Michael Smith, Ronald Mc Nair, Ellison Onizuka et Judith Resnick, la mission, lancer TDRS 3, Palapa B2 et Westar 6. Ce vol reprend la charge du 51 L, avec Atlantis. 
_ 61 C, décembre 1985, Columbia, Michael Coast, John Blaha, Norman Thagard, robert Springer et Anna Fisher . 
11 missions sont programmées pour l' année, 51 C en janvier, 51 E en mars, 51 D en mars, 51 B en avril, 51 G en mai, 51 F en juillet, 51 I en août, 51 L en novembre et 61 C en décembre. 1986 verra la mission 61 D Spacelab 4 en janvier et 61 E en mars avec Astro 1 pour observer la comète de Halley.

LA MISSION 51C 51C, DISCOVERY, du 24 au 27 janvier 1985,
mission DoD

30 janvier, premier coup de bulldozer pour la construction du nouveau bâtiment chargé de l' assemblage et de la restauration des boosters SRB au KSC. Cette installation de 17 hectares située à 2 km au sud du VAB sera terminée en août 1986.   

10 février, avec quelques jours de retard, rollover de Challenger pour 51 E de l' OPF 1 à la baie 1 du VAB, l' Orbiter y est resté 10 semaines. 
15 février, avec 24 heures de retard, du à un condensateur défaillant et des problèmes sur les lignes de pressurisation de l' ET, rollout en soirée de Challenger sur le MLP 2 pour la mission 51 E avec pour mission le largage des satellites TDRSS B et Anick. L' équipage est celui de la mission 41 F annulée en 1984. Il est composé de Bobko, Williams, Griggs, Hoffman et Seddon. Invités le sénateur Jack Garn et le français Patrick Baudry. Challenger quitte le VAB à 23 h 45 et gagne le pad 39 A.
19 février, un hélicoptère est utilisé pour débarrasser le toit du bâtiment d' assemblage du mat de 24 m comprenant le mécanisme utilisé pour installer le paratonnerre sur le LUT ML Apollo. Ce paratonnerre  avait été installé en 1975 sur la tour ombilicale du LUT 1 Milkstool pour la mission ASTP, le lancement exigeant une fenêtre de tir de 10 minutes seulement. Aujourd' hui le même type de paratonnerre équipe les tour FSS du Shuttle sur le LC 39.     

Sur le pad, les problèmes ne manquent pas avec Challenger, les fuites sur les canalisations LH2 et LO2 au niveau des connecteurs 17 pouces sont toujours là. Le CDDT se déroule sans problème avec un tir programmé pour fin la fin du mois . Le satellite TDRS donne des signes de faiblesse : le système de guidage se dérègle, il est à nouveau réglé. Viennent ensuite les problèmes de batteries, une des 24 cellules de l' une des 3 batteries est morte. La NASA pense ramener Challenger dans le VAB, mais la réparation peut se faire sur le pad. Le lancement est repoussé au 7 mars. Un peu plus tard, les techniciens s' aperçoivent que sous certaines conditions l' horloge du TDRSS pourrait provoquer des erreurs. En plus, le système de codage des communications militaires, notamment pendant le passage dans la zone de nuit.

Le 1er mars, la NASA annule la mission 51 E. Les équipages sont réaffectés. Le sénateur Garn passe sur 51 D avec Walker et son expérience d' électrophorèse. Le satellite TDRS B et Telesat I sont enlevés de la soute et placés dans la tour RSS. TDRS retournera dans le VPF pour réparation et Anick sera combiné avec la charge du vol 51 B. 
Le 4 mars, rollback de Challenger (retour dans le VAB baie 1). 
5 mars, la firme Greer Electric reçoit 213 980 $ pour l' installation de lumières sur le pad 39 B. La firme remplacera les quatre perches éclairantes existantes avec des perches de 14 m de haut et de nouvelles lampes ainsi que des perches de 9 mètres supplémentaires. 
6 mars, le CNES, l' agence spatiale française en accord avec la NASA annonce que Patrick Baudry fera parti du vol 51 G avec le prince Al Saud en juin et l' équipage de 51 D. 
7 mars, Challenger retourne dans l' OPF 1. Il sera préparé pour la mission 51 B Spacelab 3 en mai. 
8 mars, alors que les préparatifs de Discovery vont bon train dans l' OPF 2, la chute d' un panier d' un des " cherry pickers ", sorte d' élévateur destiné à positionner les ouvriers pour travailler sur un engin spatial cause une fracture à la jambe d' un ouvrier de Lockheed et endommage la porte gauche de l' Orbiter jusqu' à la structure en graphite. Intervenu 8 h 26 du matin, l' accident n' est révélé qu' en soirée. Une première enquête montre que la structure n' est pas trop endommagée, le vol 51 D se sera retardé que de 15 jours. Les réparations commenceront vers le 15 mars.
23 mars, rollover de Discovery affecté à la mission 51 D, vers la baie 3 du VAB pour lancer Symcom 4-3 et Anick C 1. L' équipage est celui de 51 E, Bobko, Williams, Hoffman, Griggs et Seddon. S' y ajoutent le sénateur Garn et Walker. 
28 mars, rollout de Discovery 51 D sur le MLP 1.

5 avril, la NASA publie un calendrier des vols avec pas moins de 41 missions en 33 mois, y compris le vol avec l' institutrice en janvier prochain, le premier "noel" en orbite dix ans après Skylab et les missions avec 9 astronautes de pays étrangers. Le manifeste prévoit 9 vols cette année, 15 en 1986 et 17 en 1987. 

6 avril, sortie d' usine en Californie d' Atlantis, le dernier Orbiter OV 104. Parmi les personnalités, Georges Jeffs, de Rockwell et Rocco Petrone de la NASA. En outre, les deux SM de son premier vol sont là, Hilmers et Stewart. La sortie d' usine de l' OV 104 conduit au licenciement de 800 des 1500 personnes de l' usine de Palmdale. Les 700 restants seront à leur tour licenciés après le retour de Columbia au KSC en juillet prochain. L' usine sera donc fermée à la fin de l' année, les équipes dispersées. 
9 avril, transport par route de Atlantis à Edward AFB.
10 avril, rollover de Challenger 51 B, HB 1 avec dans sa soute le Spacelab 3.

Charge utile mission 51 D dans la tour RSS

LA MISSION 51D 51D, CHALLENGER, du 11 au 19 avril 1985,
TELESAT 1, Symcom 4-1 

Un première inspection après l' atterrissage de Discovery montre un trou dans l' aileron de l' Orbiter gros comme une assiette. A cet endroit, la protection thermique s' est détachée et la structure a fondu lors de la rentrée. La NASA décide que les prochains atterrissages se feront à Edwards AFB jusqu' à la mise au point d' une roulette avant directionnelle sur les Orbiters. 
Le soir même, 19 avril, Discovery regagne l' OPF 2 en vue de la préparation du vol 51 G. 
L' OV 104 Atlantis arrive le 14 avril au KSC de la base d' Edwards, via Ellington AFB . Dans l' après midi, il rentre dans l' OPF 1. Son premier vol est prévu avec la mission militaire 51 J. 
15 avril, rollout de Challenger 51 B sur le MLP 2.

LA MISSION 51D 51 B, CHALLENGER, du 29 avril au 6 mai 1985,
Spacelab 3

1er mai, les charges utiles du vol Spacelab D 1, vol 51Fréalisées par la RFA arrivent au KSC. Elles sont aussitôt enfermées dans la baie 3 de l' O & C Building pour être intégrées ensemble, à coté de Spacelab 3 revenu de mission et Astro 1 en préparation pour observer la comète de Halley en janvier 1986. 

Spacelab 2 dans l' O&C Building, mission 51 F

10 mai, retour de Challenger au KSC, via Kelly AFB. 10 mai, Atlantis libère le hangar OPF 1 et est transféré dans la baie 2 du VAB pour un stockage temporaire. 
11 mai, Challenger rentre dans l' OPF 1 pour 51 F. 
16 mai OPF 2, une poutre en acier tombe dans la soute alors ouverte de Discovery ne causant aucun blessé ni de dommage sérieux. La poutre utilisée pour des essais de calibration de l' antenne Ku était soudée sur un pied  lorsque une grue l' a violemment frappé la faisant tomber dans la soute. Aucune charge utile ne se trouvait au dessous de celle ci à l' arrière de la soute, seule la plateforme Spartan était à l' avant. Le lancement ne devrait pas être retardé.  
23 mai, le lancement de Discovery 51 G n' aura pas lieu avant le 17 juin suite à un problème mécanique dans la charge utile à savoir deux des trois satellites de télécommunication Telstar et Morelos .   
24 mai, Enterprise, après ses essais sur le SLC 6 à Vandenberg retourne à Edwards AFB. 
28 mai, rollover de Discovery 51 G, vers la baie 1 du VAB, laissant la place à Atlantis dans l' OPF 2. La NASA annonce qu' elle suspend définitivement les atterrissages au KSC suite aux problèmes rencontrés récemment sur Discovery tant que le système de freinage n' aura été amélioré. Les retours se feront en Californie au moins pour les 5 prochains vols. La SLF est maintenant considérée comme terrain de secours. La NASA pense aussi qu' une partie des 4560 m de la piste devra être poncer ou repeinte pour éviter les dommages sur les pneus quand la piste sera réutiliser. De toute façon, ce ne sera pas avant octobre que Rockwell pourra présenter un nouveau système de guidage de l' Orbiter pour reprendre les atterrissages au KSC.

4 juin, rollout de Discovery 51 G sur le MLP 1. L' équipage de la mission assiste à la manoeuvre. 

La NASA annonce son intention de sauver le satellite Symcom 4-3 perdu lors du vol 51 D. Situé sur une orbite basse à 300 km, son altitude ne cesse de descendre, de sorte que sa retombé interviendra en octobre si rien n' est tenté. Les fenêtres de lancement se répétant tous les deux mois, elles commencent le 15 juin, 9 août et le 6 octobre. La NASA gardant les missions 18, 51 G avec Baudry et 19, 51 F Spacelab 2 Il ne lui reste que la mission 20 51 I, le 9 août prochain. A bord, l' équipage de 51 G, Engle, Covey, Van Hofften, Lounge, W Fisher et Seddon. La mission sera commerciale avec le lancement de ASC et Symcom 4-4. Les satellites Symcom sont très différents des satellites type SBS, Palapa, les Hughes 736. Ces engins mesurent 4,5 m de diamètre et 4, 26 de long dans la soute (6 m déplié). Les Symcom sont équipés de trois moteurs intégrés, le premier fonctionnant durant 64 seconde (13 tonnes de poussée), les deux autres sont chargés de la circularisation de l' orbite à 36000 km. Le scénario de la récupération sera le suivant : 
_ Discovery rejoint Symcom et se positionne à proximité en " Station keeping ".
_ Van Hofften disposera sur la face avant du satellite des poignets et le freinera par étape. 
_ Des poignés similaire seront disposées sur l' autre face pour permettre la saisie du satellite par le bras RMS . 
_ Le satellite neutralisé, un boîtier de télécommande sera installé à la place du boîtiers originel. 
_ Symcom sera ensuite re-basculé par dessus bord et la séquence de déploiement de l' antenne et de l' allumage du moteur sera télécommandé du sol.
La NASA annonce la sélection d' un nouveau groupe d' astronautes. Le groupe n° 10 comprend 13 astronautes, dont 5 civils et 8 militaires. Le groupe compte deux femmes, dont Tamara E Jernigan, 26 ans la plus jeune astronaute. On compte 6 pilotes et 7 spécialiste de mission.
Les équipages des missions 61 F et G sont désignés. 61 F, Challenger en mai 1986 avec Hawck, Bridges, Hilmers et Lounge pour lancer Galileo. 61 G, Atlantis en mai également avec Walker, Gready, Fabian et Van hofften pour lancer Ulysse.
Le lancement du Huble Space Telescope est programmé pour le 8 août 1986 avec Atlantis 61 J, STS 32 et au commande Hawley, Mc Candless et Sullivan.
D' ici à décembre 1987, la NASA a programmé 5 vols Spacelab : 
_ Spacelab 2, 15 juillet, 51 F. 
_ Spacelab D 1, 16 octobre, 61 A, Columbia. 
_ EOM 1 et 2, 3 septembre 1986, 61 K, Columbia. 
_ SLS 2, 22 février 1987, 71 G, Atlantis. 
_ EOM 3, 23 novembre 1987, 81 C, Columbia.
15 juin, la NASA annonce une augmentation des tarifs des vols STS de 112% pour une période s' étalant du 1 octobre 1985 au 30 septembre 1988. Les tarifs passeront de 38 millions $ (1975), soit 71 millions 1982 à 90 millions $ 1986, pour le tarif de base d' utilisation de la soute à 100%. Ces 38 millions sont à comparer au 18 millions 1975 en vigueur aujourd' hui (34 millions $ 1984). Avec ces nouveaux tarifs, le prix d' un satellite de la classe " Delta PAM " revient à 26 millions $ et pour un satellite classe " Atlas Centaur " à 41 millions $.

LA MISSION 51G 51G, DISCOVERY, du 15 au 24 juin 1985,
SPARTAN 1, MORELOS 1, ARABSAT A etTELSTAR 3D,
premier astronaute Français

24 juin, rollover de Challenger 51 F, de l' OPF 1 vers la HB 3 du VAB. 
28 juin, retour de Discovery au KSC, via Bergstrom AFB. 
29 juin, Challenger 51 F quitte la baie 3 du VAB sur le MLP 2 à 4 h 22 et rejoint le pad 39 A en 6 heures.
29 juin ,Discovery retourne au OPF 2 pour 51 I.

11 juillet, L' OV 102 Columbia quitte Palmdale par route pour rejoindre Edwards AFB.

Le lancement de Challenger est prévu le 12 juillet à 20 h 30 TU. Après un compte à rebours nominal, les moteurs de Challenger sont mis à feu et s' arrêtent 3 secondes avant l' allumage des boosters, l' ordinateur est informé de la défaillance d' une valve sur la pompe à hydrogène. Sur la plate-forme, le système anti-incendie entre en action, le MLP est noyé sous un torrent d' eau. C' est la seconde fois qu' un lancement est interrompu à T moins 3s (41 D en 1984). Le retard est important, au moins deux semaines, le lancement est programmé pour le 29 juillet, en période de pleine lune au grand dam des scientifiques astronomes.

14 juillet, Columbia sort de l' usine de Palmdale en Californie où elle s' ajournait depuis décembre 1983 pour des modifications destinées à la mettre au standard de série des autres Orbiters. Cette série de modifications fait suite à celle réalisé en 1982/ 83 pour le vol du Spacelab. Les sièges éjectables ont été supprimés, une instrumentation destiné à collecter des données sur le rentrée dans l' atmosphère a été installée sur la dérive verticale et le nez, mise en place d' écrans " tête haute " dans le cockpit, remplacement des valves d' alimentation LH2 LOX 17 inches, renforcement de la structure, mise à niveau de la protection thermique et installations du matériels nécessaire au transport des fauteuils volants MMU, soit au total 231 modifications. Sur le 747 SCA, elle rejoint le KSC le 17, via Offutt AFB. 
Quatre Orbiters sont maintenant au KSC, Challenger sur le pad 39 A, Discovery et Atlantis dans leur hangar OPF 1 et 2 respectif.
17 juillet, Columbia est amené dans l'allée de transfert du VAB tandis que sur le pad, les techniciens remplace la valve de Challenger qui a causé l' annulation du tir le 12 juin.  

18 juillet, Atlantis est transféré de l'OPF 2 dans la baie 2 du VAB. Columbia quitte l'allée de transfert pour l'OPF 2.

20 juillet, Christa Mc Aulife 36 ans, institutrice à Concord new Hempshire est nommé par la NASA pour devenir la première passagère privé à voler sur le Shuttle. Barbara Morgan 33 ans est sa doublure. 
La première du film "The dreams is alive" tourné en IMAX par les astronautes a lieu le 21 au Spaceport USA. Le film de 37 minutes remplacera "Hail Columbia". Produit par Graeme Ferguson , l' inventeur canadien de l' IMAX, le film a coûté 3,6 millions $ et est commenté par Walter Cronkite.   

51F, CHALLENGER, du 29 juillet au 6 août,
Spacelab 2

30 juillet, Atlantis retourne dans l'OPF 2. Discovery est transféré de l'OPF 1 à l'allée de transfert du VAB.
30 juillet, rollover de Discovery 51 I, de l' OPF 2 vers la HB 1 du VAB. 
31 juillet, Atlantis est transféré de la baie 2 du VAB dans l' OPF 2 pour la préparation du vol 51 J.

1er août, le Pt Reagan annonce les nouveaux tarifs du STS pour les années fiscales 1989-1991. A partir d' octobre 1988, le STS sera mis aux enchère, la NASA espérant à cette époque réaliser 24 vols par année. Cette mise aux enchères permettra de couvrir les coûts réels d' exploitation, d' environ 350 millions $ par vol. La mise aux enchères de la capacité de lancement du STS se fera sur la base de 74 millions $ pour une occupation de la soute à 100%, soit 5% de plus que les 71 millions $ actuels.
La NASA entre dans la course à la comète de Halley avec des missions STS en 1985-86. Le prix de l' instrument et de la préparation de l' expérience, 15 et 20 millions $ seront moins cher que l' envoie d' une sonde. Le Shuttle utilisera un télescope UV équipé de caméra, spectromètre et spectropolarimètre. Les observations auront lieu durant une semaine avec 6 astronautes, au cours de 3 campagnes en novembre 1985, OSS 4, en mars 1986, OSS 5 et en mai 1986, OSS 6. Lors de la première mission, la comète de Halley sera à 80 millions de km. La seconde coïncidera avec le survol de la comète par les sondes Soviétiques. Enfin la dernière alors que Halley sera au plus près de la terre.
6 août, rollout Discovery sur le MLP 1 pour 51 I 
10-11 août, retour de Challenger au KSC, via Davis Monthan AFB, Ariz, Kelly AFB et Eglin AFB 
11 août rollover Atlantis pour 51 J, de l' OPF 2 vers la baie 3 du VAB. 

   


12 août, Challenger de retour dans l' OPF 1 pour la préparation de la mission 61 A Spacelab D 1 le 30 octobre. Depuis le 1er juillet, la phase finale des essais de la charge utile a commencé dans l' O & C Building par 45 techniciens de la DFVLR et ERNO. Le lancement est prévu le 16 octobre avec 8 astronautes à bord. 
13 août, San Diego, General Dynamics Convair Division , Californie cérémonie à l' occasion de la sortie de l' étage Centaur G. Il sera livré au KSC le 4 septembre pour un lancement en mai 1986 avec la sonde Galileo.  
17 août, le lancement inaugural d' Atlantis est repoussé de 15 jours du 19 au 30 septembre.
20 août, le vice Pt Bush officialise Christa Mc Auliffe, 36 ans pour devenir la première institutrice à partir dans le Shuttle. Elle a été sélectionné parmi 10000 candidats et 10 finalistes. Mc Auliffe mère de deux enfants enseigne à Concord, dans le new Hamsphire. Sa doublure est Babara Morgan, 33 ans prof à Mc Call, dans l' Idaho. Le départ de Mc Auliffe est programmé pour janvier 1986, avec Challenger 51 L. 

   

Au fond, de gauche à droite: Michael Metcalf, Niki Wenger, Peggy Lathlaen, Richard Methia, David Marquart et Robert Foertser. devant: Christa McAuliffe, Kathleen Anne Beres, Barbara Morgan et Judith Garcia.
Les filles de la sélection "teacher in Space" Niki Wenger, Peggy Lathlaen, Barbara Morgan, Judith Garcia, Christa Mc Aulife et Kathleen Anne Beres

Les 10 finalistes au SpaceCamp de Hunstville, quelques jours avant l'annonce des 2 finalistes.

LA MISSION 51I 51I, DISCOVERY, du 24 août au 3 septembre 1985, 
AUSSAT 1, ASC 1 et Symcom 4-4

29 août, rollout de nuit d' Atlantis sur le MLP 2 pour son premier vol 51 J.

Centre Dryden, test d'évacuation de l'Orbiter Enterprise fin août

6 septembre, la NASA invite le sénateur de Floride Bill Nelson pour participer à un vol Shuttle probablement en janvier prochain avec l' institutrice Christa Mc Aulife. Columbia sans les pods OMS et FRCS est amené de l'OPF 2 dans l'allée de transfert du VAB.
7 septembre, retour de Discovery au KSC, via Kelly AFB avec deux jours de retard du au vent. 
8 septembre, Discovery retourne a l' OPF 2 pour être vidangé et dépollué puis commencer la préparation avant son transfert à la base de Vandenberg à la fin de l' année pour un vol depuis le SLC 6 en mars 1986. Selon les plans de la NASA et du DoD Discovery restera à Vandenberg pour la réalisation de tous les vols militaires.
12 septembre, 11 heure, allumage des trois moteurs SSME d' Atlantis sur le pad 39 A avant son premier vol. 


12 septembre, Rockwell international Shuttle Operations Co, à Houston, au Texas est nommé contractant des opérations STS au centre Johnson, à Houston, confirmant le travail prévu sous 22 contractants par 16 contractants différents 
20 septembre, l' Orbiter Enterprise monté sur le 747 arrive au KSC, via Kelly AFB à 18 h 30 prêt à être mis en exposition pour la journée porte ouverte du 21, la première depuis 1982 pour les ouvriers,  techniciens et personnels du centre spatial. Enterprise restera au KSC pendant un certain temps avant d' être acheminé à Washington au Smithsonim Museum.  

   

   

23 septembre, pour la première fois 5 Orbiter sont ensembles au KSC : 
_ L' OV 101 Enterprise sur la SLF toujours sur le 747 en attendant sa mise en place près du lanceur Saturn 5 devant le VAB.
_ Columbia dans le VAB en attente de son transfert dans un OPF 2 le 25  pour la préparation de la mission 61 B.
_ Challenger  est dans l' OPF 1 pour la préparation de la mission 61 A Spacelab D.
_ Discovery est dans l' OPF 2 où ses piles à combustible sont en cours de test. 
_ Atlantis sur le LC39A en préparation de la mission 51J.
25 septembre, Discovery quitte l'OPF 2 pour l'allée de transfert du VAB. 2 Orbiters sont ensemble dans l'allée de transfert.
26 septembre, Columbia quitte l'allée de transfert du VAB pour l'OPF 2 (préparation du vol 61C) tandis que Discovery rejoint la HB 2 du VAB avant son transfert à Vandenberg. Discovery sera ensuite amené dans la baie 2 du VAB pour des travaux de maintenance sur les moteurs SSME.

Pendant sa première période de maintenance OMPD à Palmdale en Californie, une partie de la protection thermique de Columbia a été changée. Dans l' OPF 2, l' Orbiter continuera sa remise en état et ses modifications. Ces dernières permettront d' étudier les caractéristiques thermiques et aérodynamiques lors de la rentrée dans l' atmosphère. Le nez sera percé de 14 tubes Pitot, pour mesurer la pression atmosphérique, ainsi qu' une caméra IR fixée dans une sorte de cylindre au sommet de la dérive verticale, permettant de filmer les tuiles thermiques du fuselage et de l' aile droite pendant la rentrée. Sa prochaine mission est prévue pour le 20 décembre, avec Bill Nelson, représentant démocrate de Floride et le largage de Symcom 4-5.

30 septembre, deux contrats avec Holloway Corp sont passés pour la construction de deux nouveau bâtiment au KSC, un pour l' entretien et le stockage du Canister au sud du quartier général du KSC dans la zone industrielle (420 000 $) et l' autre pour les communications dans le centre (296 470 $).    

   

LA MISSION 51J 51J, ATLANTIS, du 3 au 7 octobre 1985, 
premier vol de l'OV 104
mission DoD

4 octobre, le sénateur Bill Nelson est officielle embarqué avec l' équipage de Columbia en décembre prochain. 
11 octobre retour d' Atlantis au KSC. 
12 octobre, Challenger 61 A est transféré vers la baie 1 du VAB (la charge utile a été installée le 5 septembre dernier) tandis que Atlantis retourne dans l'OPF 1 pour la préparation du vol 61B.

Après le premier vol d' Atlantis, la NASA a maintenant quatre Orbiters opérationnels, ce qui devrait permettre de multiplier les vols, respecter le calendrier et faire face aux impondérables. Le STS ne serra vraiment opérationnel que lorsque l' aire de lancement 39 B sera disponible en mai 1986, de même que la base de Vandenberg en fin 1986. Si le calendrier se tient, la NASA aura réalisé 10 vols cette année. Il reste à réaliser 3 vols, 61 A avec Challenger, au lieu de Columbia pour la mission allemande Spacelab D 1, 61 B, avec Atlantis, au lieu de Challenger pour lancer trois satellites et enfin 61 C, avec Columbia pour lancer deux satellites, Satcom Ku 2 et Westar 7. Mr Vela, astronaute mexicain a été désigné pour la mission 61 B et l' équipage de 61 C a été changer par celui de 61 L. Pour les missions de 1986, 61 G comprendra Thagard, remplaçant Fabian qui démissionne. Pour 61 H en juin 1986, Bucchi remplace Thagard. Pour 61 I, en juillet consacré à la récupération du LDEF, l' équipage comprendra Willials, Smith, Bagian, Carter et B Dunbar. Le vol 61 J en août emportera Young, Bolden, Hawley, Mc Candless et K Sullivan pour placer en orbite le Huble Space Telescope . Enfin, en septembre, 61 K embarquera la charge EOM 1 et 2 et Brand, Griggs, Steward, Gariott et Nicolier de l' ESA, Lampton et Lichtenberg.

16 octobre, rollout Challenger 61 A Spacelab D 1 sur le MLP 1. L' opération est stoppée à 2 km de l' arrivée à cause de problèmes électrique sur le Crawler Transporter.  

Christa Mc Auliffe et sa doublure Barbara Morgan visite le KSC le 29 octobre et pose sur le pad 39A où Challenger 61A attend son décollage. Décollage que les 2 astronautes verront de la tribune de presse le lendemain. Quelques jours plus tard, elles seront à Houston au centre de contrôle.

LA MISSION 61A 61A, CHALLENGER, 30 octobre au 6 novembre 1985,
Spacelab D1

8 novembre, rollover Atlantis 61 B.

1985 61B rollover.jpg (125059 octets)


Dans le bâtiment de stockage des boosters SRB, un segment d' un booster prévu pour le vol du mois de janvier 51 L est endommagé par les ouvriers en manipulant une grue.  
10 novembre, retour de Challenger au KSC, via Davis Monthan AFB, Kelly AFB et Eglin AFB. 
11 novembre, Challenger est de retour dans l' OPF 1 pour la mission 51 L. 
12 novembre, rollout d' Atlantis 61 B sur le MLP 2. Le lancement est prévu pour le 26 novembre à 19 h 29. 


Le lancement de Columbia avec à son bord le sénateur Nelson sera avancé au 18 décembre afin d' atterrir au KSC le 25 décembre.  
13 novembre, une simulation est testé sur la SLF en présence de l' Orbiter Enterprise. Les pompiers du centre réalisent une manoeuvre de secours dite de "retour au site de lancement" RTLS avec simulation d' un Orbiter chargé d' un étage supérieur Centaur G dans la soute.
14 novembre, le site VIP situé sur la "Schwartz Road" est déplacé vers le site de presse situé lui près du centre LCC. Le site VIP ne permettait pas de voir les lancements partants du pad 39 B.     
18 novembre, Enterprise part du KSC à 16 h pour l' aéroport de Dulles, pour être exposé au Smithsoniam Museum. 


22 novembre, roll over de Columbia 61 C de l' OPF 2 à la baie 3 du VAB. Peu après, Discovery est transféré de la baie 2 du VAB dans l' OPF 2 pour commencer sa préparation avant son transfert en Californie.

La NASA lance la sélection pour le futur astronaute journaliste qui volera en 1986, à l' automne. Le candidat doit être un citoyen Américain, travaillant depuis 5 ans minimum dans le monde de la presse, radio, TV. 45 candidats seront sélectionnés, 5 seront finalement retenus le 4 avril prochain. Ils partiront au JSC à Houston pour subir un stage de 120 heures, entièrement financé par l' état (80 000$). La NASA annoncera le 17 avril le nom de l' heureux élu, qui démarrera son entraînement de mai à août.

LA MISSION 61B

61B, ATLANTIS, du 27 novembre au 3 décembre 1985,
AUSSAT 2, SATCOM Ku2 et MORELOS 2 

Décembre, la première pièce de rechange pour les Orbiters commandé en avril 1983, le milieu du fuselage arrive à Palmdale pour y être stockée. 
1er décembre, KSC, quatre jours après le départ d' Atlantis, Columbia sur le MLP 1 s' installe sur le pad 39 A pour la mission 61 C dont le lancement est prévu le 18. 

7 décembre, retour d' Atlantis au KSC, via Kelly AFB. 
8 décembre, Discovery est transféré dans la baie n° 2 du VAB laissant la place à Atlantis pour les opérations de vidange et de dépollution. Atlantis est dans l' OPF 2.
9 décembre, le segment avant gauche SRB destiné à Challenger 51L endommagé dernièrement est changé de même que son homologue droit, les boosters allant par paire. 
16 décembre, rollover de Challenger 51 L, HB 3 du VAB.

Le lancement de Columbia 61 A prévu le 22 décembre est avancé au 18, afin de permettre aux personnels de passer Noel en famille. Des retards dans le compte à rebours repoussent le départ au 19 à 12 h TU. 
Le 19 décembre, la météo est mauvaise sur le KSC, le décompte s' arrête a T moins 9 mn. La fenêtre de tir est allongée jusqu' à 12 h 54. Hélas, à T moins 14s, la turbine du circuit hydraulique commandant l' orientation de la tuyère d' un booster SRB est en surpression (la vitesse est de 85000 t/ mn, au lieu de 72000). A T moins 7 s, le tir est annulé. La NASA annonce un report de plusieurs jours, après les fêtes au 4 janvier 1986.

21 décembre, le second étage supérieur Centaur est livré au KSC avec un mois de retard. La NASA va procéder dès janvier prochain à des essais des deux premiers étages sur le bâti support CISS centaur Integrated support Structure permettant de l' installer dans la soute du STS. Ces deux Centaur seront utilisés pour lancer les sondes Ulysse et Galileo.

22 décembre, rollout de Challenger 51 L sur le MLP 2 vers le nouveau pad de tir 39 B du KSC. 
C' est la seconde fois que les pad 39 A et B sont occupés en même temps par deux vaisseaux spatiaux après Skylab 1 et 2 en 1973. C' est aussi la première fois que deux Orbiters se trouvent sur le LC 39 A et B. La NASA n' a pas besoin pour l' instant de ce second pad de tir, il ne sera utilisé qu' en mai prochain pour lancer les sondes Ulysse et Galileo à 6 jours d' intervalle. Les missions 61 C et 51 L sont en fait une répétition avec la préparation de deux Shuttle en même temps.
23 décembre, le lancement de Columbia 61 B est repoussé au 6 janvier 1986. 

La NASA décide de repousser de 2 mois le lancement du Huble Space Telescope. Son lancement est désormais prévu pour le 27 octobre 1986, au lieu du 18 août. La mission avec Atlantis 61 J sera commandée par V Brand à la place de J Young. Les missions 61 J et 71 A pourrait être intervertis. Ce délais va permettre de compléter les opérations préparatoires au lancement du télescope. Le HST sera acheminé au KSC le 21 juin, par bateau venant de Californie, à travers le canal de Panama.

Calendrier pour 1986 :

_ Columbia 61 C en janvier maintenant pour lancer Symcom ; 
_ Challenger 51 L également en janvier pour lancer TDRS 3 ; 
_ Columbia le 6 mars pour aller observer la comète de Halley ; 
_ Challenger 61 F le 15 mai pour lancer la sonde Ulysse ; 
_ Atlantis 61 G le 21 mai pour lancer la sonde Galileo ; 
_ Columbia 61 H en juin pour lancer des satellites de télécommunication Skynet 4 A et Palapa B 3 avec à bord un astronaute Britannique Nigel Wood et indonésienne Pratini Soedarnomo ; 
_ Challenger 61 M en juillet pour lancer EOS et TDRSS 4 
_ Discovery 62 A le 15 juillet pour son premier vol depuis Vandenberg ; 
_ Columbia 61 N en septembre pour le DoD 
_ Atlantis 71 A le 27 octobre pour lancer le télescope Huble ; 
_ Challenger 61 I en septembre pour lancer Insat et récupérer le LDEFF; 
_ Atlantis 61 K en octobre mission EOM; 
_ Columbia 61 L en novembre pour lancer des satellites;
_ Challenger 71 B en décembre pour le DoD;
_ Atlantis 61 J pour le Dod en janvier 1987.